Placéco, Le média qui fait rayonner l’écosystème girondin

Nouvelle-Aquitaine : 20M€ pour le 1er closing du fonds VitiREV Terradev

Écosystème
mardi 22 novembre 2022

Photo d'illustration : Adobe Stock Xiongmao

Le fonds VitiREV Terradev, dédié au financement de la transition agroécologique du vignoble, vient de boucler un tour de table de 20 millions d’euros auprès de Calao Finance. L’objectif affiché est d’atteindre 50 millions d’euros, pour accélérer le passage des exploitants vitivinicoles vers l’agroécologie ou le bio.

Société de gestion de capital investissement agréée par l’Autorité des Marchés Financiers (AMF), Calao Finance annonce le premier « closing » de VitiREV Terradev. Dédié au financement de la transition agroécologique du vignoble, ce fonds a été créé sur l’initiative du Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine et de la Banque des Territoires, agissant pour le compte de l’Etat dans le cadre du programme « Territoires d’innovation » de France 2030. Ce fonds s’inscrit dans le programme VitiREV de la Région, qui fédère 130 partenaires (professionnels de la vitiviniculture et associations). Cette première levée de fonds a permis de mobiliser 20 millions d'euros, l’objectif étant d’atteindre 50 millions d'euros pour le deuxième « closing ». VitiREV Terradev est abondé par la Région Nouvelle-Aquitaine (via son véhicule d’investissement Nouvelle-Aquitaine Participations), la Banque des Territoires pour le compte de l’Etat, le Crédit Mutuel Arkéa, la Caisse d’Épargne Aquitaine Poitou-Charentes, la Banque Populaire Aquitaine Centre Atlantique, mais aussi par des entrepreneurs et des family offices.

Ce fonds « va investir dans des exploitations vitivinicoles afin d’accélérer leur passage vers une viticulture agroécologique de type HVE3 ou bio. La valeur créée par le fonds sera double : revaloriser le foncier et la production vitivinicole et répondre à l’attente des consommateurs souhaitant des produits préservant la biodiversité », est-il expliqué dans un communiqué. Selon Alain Rousset, président du Conseil régional, « la viticulture est un des fleurons de notre économie régionale. C’est pourquoi sa transformation vers un modèle conciliant, les attentes sociétales, le respect de l’environnement, l’adaptation au changement climatique et la préservation de la typicité et des débouchés commerciaux de ses vins sont un enjeu territorial majeur. Notre Région, en développant une expertise de premier plan en matière de soutien des fonds propres des entreprises, vient relever ce défi de la transition aux côtés des exploitants agricoles ». Rappelons qu’en début d’année, un autre fonds baptisé VitiREV Innovation avait également réalisé son premier closing, là aussi avec l’ambition d’atteindre 50 millions d'euros.

Sur le même sujet