Placéco, Le média qui fait rayonner l’écosystème girondin

Alogia rachète son concurrent historique Vivalib

Stratégie
mercredi 07 octobre 2020

Thomas Chargé et Alexandre Petit, fondateurs d'Alogia - Photo AL

Le groupe Alogia vient d’annoncer le rachat de Vivalib, son concurrent historique placé en liquidation judiciaire il y a un an. Une continuité pour l’acquéreur, qui réaffirme sa capacité « à accompagner les professionnels de l’immobilier dans la conception de logements évolutifs à l’échelle européenne ».

« Il s’agit de la première brique de notre stratégie de développement sur le marché », explique le président d’Alogia, Alexandre Petit. Lors de la récente annonce de sa levée de fonds de 3 millions d’euros, le groupe, spécialisé dans la silver économie et le « bien-vieillir », avait mentionné deux opérations de croissance externe sans plus de détails. Le rachat de Vivalib, société fondée en 2008 et pionnière du logement évolutif, en est la première étape.

Selon Alogia, « la France reste très en retard en matière de logements adaptés pour les seniors ». Seulement 6% du parc immobilier serait adapté aux plus de 65 ans, contre 16% aux Pays-Bas par exemple. Ainsi, le groupe vise le déploiement de ces logements adaptés et évolutifs à grande échelle.

Intégrer le savoir-faire

Cette acquisition n’est pas anodine. Concurrent historique d’Alogia, Vivalib a été placé en liquidation judiciaire il y a un an. Avec cette opération, le groupe « déploie sa stratégie de consolidation, poursuit Alexandre Petit. Nous reprenons toutes les activités de Vivalib en les intégrant au sein des nôtres. » Alogia acquiert ainsi un portefeuille clients à l’échelle européenne, car Vivalib intervenait en Belgique, aux Pays-Bas mais aussi en Allemagne.

« Nous avons fait le choix d’intégrer Guillaume Larrose-Rödel, directeur général de Vivalib, poursuit Alexandre Petit. Il est primordial de conserver son expertise, qui nous permettra de consolider notre savoir-faire. » Guillaume Larrose-Rödel occupera le poste de directeur des activités d’assistance à maîtrise d’ouvrage.

La seconde opération de croissance externe sera dévoilée dans quelques semaines mais le président d’Alogia assure qu’il ne s’agira pas de Marguerite, « même si beaucoup on fait ce pari », précise-t-il.

Alogia
Fondé à Bordeaux en 2014
30 salariés
CA 2019 : NC


Sur le même sujet