Placéco, Le média qui fait rayonner l’écosystème girondin

A Bordeaux, Tips and Bet se lance dans les pronostics sportifs

Demain
lundi 21 juin 2021

Deux entrepreneurs bordelais ont lancé Tips and Bet, leur application de pronostics sportifs. Dédiée pour l’instant au football, elle mise sur la transparence et les statistiques pour se faire une place parmi la concurrence.

Créer une application de pronostics sportifs 100% bordelaise et transparente, c’est le pari de deux amis qui viennent de lancer Tips and Bet. « Nous avons créé plusieurs sociétés ensemble, présente le cofondateur Victor Barbazanges. Nous-mêmes nous suivons le sport et nous parions régulièrement, presque tous les week-ends. On s’est dit qu’il y avait un business à faire autour des pronostics car aujourd’hui il y a de plus en plus d'amateurs de paris sportifs. »

L’application est téléchargeable depuis le 10 mai dernier et ne concerne pour le moment que le football, et notamment les matchs de l’Euro.

Gagner la confiance de l’utilisateur

Pour se différencier des dizaines de sites internet proposant aujourd’hui les mêmes services, le binôme suit une règle : être transparent et se baser uniquement sur des statistiques. Les deux amis ont travaillé avec un statisticien pour construire leur algorithme, qui a nécessité près de six mois de R&D. « Il a fallu répertorier tous les précédents résultats, les suspensions, les blessures, les statistiques offensives et défensives, énumère Victor Barbazanges. Tout ça pour réussir à prédire les résultats en étant le plus pertinent possible. »

Tips and Bet, pour gagner la confiance de ses usagers, leur permet d’accéder au bilan des statistiques, au taux de réussite et au retour sur investissement (ROI). « Nous n’avons qu’un seul concurrent en France qui joue la carte de la transparence comme nous. Tous les autres se basent sur l’affect, ou n’hésitent pas à gonfler leur taux de réussite. »

Un enjeu autour de l’Euro

Aujourd’hui l’application propose des statistiques sur les principaux championnats en France, en Angleterre, en Espagne ou encore en Italie, mais aussi dans des pays plus atypiques : la Géorgie, le Japon ou la Biélorussie. Depuis son lancement il y a plus d’un mois, Tips and Bet a été téléchargée 6.000 fois, et compte 3.000 utilisateurs actifs. « 50% l’ont désinstallée dans la foulée, mais c’est normal avec les applis », justifie le cofondateur.

La plateforme fonctionne en freemium avec un conseil gratuit par jour, et un abonnement à 9,99 euros par mois pour avoir accès à toutes les fonctionnalités. « Nous comptons aujourd’hui entre 2 et 3% d’abonnements, reprend Victor Barbazanges. Ça paraît peu, mais quand on se penche sur les études à ce sujet on se rend compte que de manière générale, le freemium oscille entre 2 et 7%. Nous, nous aimerions doubler le nombre d’usagers  durant l'Euro et conserver ce taux d’abonnements. » Le duo effectuera un premier bilan à la fin de la compétition pour voir s’il conserve son modèle économique actuel ou s’il le fait évoluer. « Mettre plus de gratuit, plus de payant… Nous allons analyser tout cela car le vrai lancement sera en septembre avec la reprise des championnats. Notre algorithme a été conçu pour cela, les championnats, et moins pour l’Euro. »

Après le football, le basket ? 

Pour ces entrepreneurs bordelais, l’objectif à la fin de l’année est d’avoir franchi la barre des 3.000 abonnements. Et pourquoi pas, à plus long terme, attaquer les pronostics pour le basket, deuxième sport le plus parié, et le tennis. « Pour atteindre ces objectifs, encore une fois, tout repose sur la transparence, martèle Victor Barbazanges. Aujourd’hui nous revendiquons un taux de réussite de 64%, il ne faut pas que l’on descende en dessous pour ne pas perdre nos utilisateurs. »

D’ici deux ou trois ans le binôme aimerait également se positionner sur des marchés de paris plus matures comme en Angleterre. Jusqu’à présent Tips and Bet s’est construit sur fonds propres, mais l’entreprise n’exclut pas une recherche de financement, une levée de fonds ou une campagne de crowdfunding. Surtout, il y a aujourd’hui sur l’interface de l’application un système d’affiliation mis en place avec Parions Sport. « Cela concerne surtout les parieurs novices qui ne savent pas trop sur quels sites se rendre. Pourquoi pas se rapprocher du géant bordelais Betclic pour faire cela, et être rémunérés à la commission ? »

Tips and Bet
Basée à Bordeaux
2 fondateurs
CA : n. c.
www.tipsandbet.com

Sur le même sujet