Placéco, Le média qui fait rayonner l’écosystème girondin

Services informatiques : Koesio rachète R2S et Reine Télécom

Stratégie
mercredi 25 mai 2022

Fin 2021, Koesio a bouclé le rachat d'Actual Invest, maison-mère d'Actual Systèmes et de CIS Valley - photo AL

Quelques mois après avoir bouclé l’acquisition du duo formé par CIS Valley (cloud et services numériques) et Actual Systèmes (distribution informatique B2B), Koesio poursuit sa croissance externe en Gironde, avec le rachat de R2S, spécialiste de l’impression basé au Haillan, ainsi que de Reine Télécom, un spécialiste de la téléphonie d’entreprise présent à la Rochelle et à Bordeaux.

Issu de la fusion entre un spécialiste des solutions d’impression et une entreprise de services numériques, le groupe Koesio, basé à Valence dans la Drôme, a enclenché depuis 2018 une ambitieuse stratégie de croissance externe, marquée fin 2021 par l’acquisition d’un des derniers grands acteurs indépendants des services informatiques en Gironde : le duo formé par le distributeur B2B Actual Systèmes (45M€ de CA, 40 salariés) et l’entreprise de services numériques CIS Valley (39M€ de CA, 170 salariés).

Deux nouvelles prises en Gironde

Koesio, qui revendique aujourd’hui 2.700 collaborateurs, répartis sur tout le territoire au travers de 180 agences locales, et plus de 700 millions d’euros de chiffre d’affaires, poursuit en 2022 sa politique de consolidation, avec huit opérations réalisées sur le seul mois d’avril. Deux d’entre elles concernent des entreprises présentes en Gironde.

Koesio a ainsi bouclé fin avril l’acquisition de R2S (Réseaux Solutions Services, 6,6 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2021). Basée au Haillan, l’entreprise est notamment spécialisée dans les services de reprographie et d’impression. Elle est également distributeur de solutions informatiques, télécoms et réseaux, et exploite un parc de 1754 matériels d’impression sous contrat de maintenance, de marques Konica, Epson et Canon. De quoi étoffer la présence de Koesio en Gironde sur le secteur, sachant que le groupe revendique déjà une position de leader sur le marché des solutions d’impression depuis le rachat de son concurrent Koden en 2020.

Le groupe a par ailleurs signé l’acquisition de Reine Télécom, un prestataire de services télécom et réseaux basé à Périgny, dans la zone industrielle de la Rochelle, et présent à Bordeaux au travers d’une agence. L’entreprise exploite un parc de 4 000 clients, dont 300 sont sous contrat de maintenance.

Un pied supplémentaire dans le grand Ouest avec Aviti

Mi-mai, Koesio a également pris une participation majoritaire (51%) dans l’intégrateur nantais Aviti, spécialiste des infrastructures systèmes et réseaux. Aviti, qui réunit 120 salariés et réalise 60 millions d’euros de chiffre d’affaires annuel, devrait ainsi rejoindre CIS Valley au sein de la branche Koesio Corporate IT, qui cible le marché des PME, ETI et collectivités locales sur tous les sujets d’intégration. Le nantais avait ouvert en 2021 sa septième agence à Bordeaux.

Koesio, qui finance ses acquisitions sur fonds propre et grâce à de la dette bancaire, cible principalement des entreprises susceptibles de lui garantir des activités récurrentes, et ambitionne de poursuivre sa croissance externe jusqu’à atteindre un milliard d’euros de chiffre d’affaires à horizon 2024. « C’est toujours une question d’opportunités. La première, c’est que l’argent est aujourd’hui disponible, de manière abondante et peu coûteuse, indiquait à Placéco Gilles Perrot, directeur général du groupe, en janvier dernier. Le deuxième paramètre d’opportunité, c’est que cette concentration a lieu, comme on l’a vu récemment avec Cheops Technology, avec ou sans nous. Nous préférons donc en être acteur, à plus forte raison quand on a la capacité de mobiliser des moyens financiers ».

Sur le même sujet