Placéco Charente-Maritime, le média qui fait rayonner l’écosystème

Votre édition locale

Découvrez toute l’actualité autour de chez vous

Le Groupe ADRÉ soutient quatre athlètes pour les JO

Engagement
jeudi 23 mai 2024

Le groupe espère que les quatre athlètes qu'il soutient seront qualifiés pour les JO. Pour l'instant, seule Julie Chupin au tir à l'arc est assurée d'y participer. Crédits : Groupe ADRÉ

Spécialisé dans l’ingénierie des réseaux indépendants, le Groupe ADRÉ, basé à Mérignac, a créé une Team Athlètes pour les JO de Paris 2024. Il soutient quatre sportifs engagés dans les Jeux, qualifiés ou en compétition pour l’être. Au-delà de l’aspect financier, ADRÉ organise des moments d’échange avec ses 250 salariés pour faire vivre ces temps forts jusqu’à cet été. Un moyen de fédérer, mais aussi d’attirer de nouvelles recrues ?

À deux mois des Jeux Olympiques de Paris 2024, la Gironde vit, ce jeudi 23 mai, au rythme du passage de la flamme sur son territoire. Mais pour les 250 salariés du Groupe ADRÉ, basé à Mérignac et implanté partout en France, les JO sont dans les esprits depuis février déjà. Et pour cause : la société a créé une Team Athlètes, pour soutenir quatre sportifs français engagés dans les Jeux. « Nous avons des liens forts avec les valeurs du sport, car les nôtres sont l’esprit d’équipe, l’entraide, l’ambition et le dynamisme. Donc cette initiative faisait sens », présente en préambule Benjamin Barraud, dirigeant du Groupe ADRÉ. Avec son frère Timothée, il a fondé la société il y a 12 ans. Spécialisé historiquement dans l’ingénierie des réseaux indépendants, le groupe compte aujourd’hui quatre filiales et a enregistré l’an dernier un chiffre d’affaires de 20 millions d’euros. « Chaque année, on aime bien avoir un fil rouge en interne, reprend le dirigeant. En 2023 nous avons fêté nos dix ans, et cette année on s’est dit qu’il fallait profiter des JO pour créer des événements autour de ça. »

Fédérer les collaborateurs autour des JO

Le Groupe ADRÉ s’est donc rapproché d’une entreprise spécialisée, qui l’a accompagné pour créer cette Team Athlète. Et soutient, depuis le début de l’année, trois femmes et un homme. Lison Gautron d’abord, grimpeuse spécialisée dans l’escalade de vitesse ayant terminé, entre autres, 2e au championnat d’Europe de Laval. « Elle n’est pas encore qualifiée pour les Jeux, car les épreuves ont lieu en ce moment, en mai et juin », précise Benjamin Barraud. Deux spécialistes du saut en hauteur ensuite, Solène Gicquel et Sébastien Micheau. Également en cours de qualification pour Paris 2024, ils comptent respectivement à leur palmarès les titres de championne de France 2024 en salle, et finaliste au championnat d’Europe de Munich. Enfin, l’athlète paralympique Julie Chupin, spécialiste du tir à l’arc à poulies, est également soutenue par le Groupe ADRÉ. Déjà qualifiée pour cet été, elle a participé aux JO de Tokyo en 2021, où elle avait terminé cinquième en épreuve individuelle. « Elle a un sacré palmarès », souffle Benjamin Barraud. Qui poursuit : « Il était important pour nous d’avoir une diversité dans les athlètes soutenus, aussi bien en matière de discipline que d’égalité. »

Pour aller plus loin : Groupe ADRÉ - un nouveau siège et des ambitions nationales

Le Girondin soutient ces athlètes financièrement. L’un est pompier volontaire, l’autre, encore étudiante… « S’ils n’ont pas l'appui des entreprises, leurs participations sont clairement compromises, car tout cela a un coût. Ce sont des athlètes professionnels, ils ont un soutien des fédérations mais ça ne suffit pas », analyse notre interlocuteur. Et au-delà de l’aspect financier, ce sont aussi les salariés de la société qui « soutiennent psychologiquement » les sportifs. Après des communications internes pour présenter ces derniers et « rendre le partenariat concret, dans la mesure du possible », des temps d’échanges sont proposés aux collaborateurs. « Ils viennent dans les agences pour partager leur quotidien, expliquer comment ils se préparent, déroule Benjamin Barraud. Nous avons aussi une newsletter dédiée pour tenir les salariés au courant. Quel planning pour les prochains mois, où en sont-ils des qualifications… » Durant les jeux, selon les athlètes qualifiés, des retransmissions de leurs passages seront également organisées. « Pour qu’ils puissent les vivre tous ensemble », se réjouit d’avance notre interlocuteur.

S’il est difficile pour une entreprise de mesurer les retombées d’un tel partenariat, selon le dirigeant d’ADRÉ, « la meilleure mesure sur ce type d’initiative, c’est la machine à café. Il s’y passe beaucoup de choses, on voit que les gens en parlent », plaisante-t-il. Cette démarche s’inscrit dans une stratégie plus globale du Groupe ADRÉ, labellisé « entreprise responsable Lucie » depuis 2022. Un atout pour faciliter les recrutements ? « Oui je pense que ça y participe. Nous avons d’importants besoins et nous connaissons des difficultés, car nous avons des métiers de niche avec beaucoup de profils de techniciens assez spécifiques. Nous les formons en interne dans notre propre campus, et je pense que certains potentiels collaborateurs sont sensibles à nos démarches et ce genre de soutien de sportifs », conclut Benjamin Barraud.

Découvrez Résolution, notre site web dédié à la RSE en Nouvelle-Aquitaine

Groupe ADRÉ
Fondé en 2012
Basé à Mérignac
250 salariés / 4 filiales
CA 2023 : 20 M€