Placéco, Le média qui fait rayonner l’écosystème girondin

Energie : Bordeaux Technowest dévoile les lauréats de son appel à projets

Bordeaux Technowest
vendredi 09 juillet 2021

L'appel à projet Énergies - Crédits : Bordeaux Technowest

L’appel à projet Énergies initié par Bordeaux Technowest et Bordeaux Métropole Énergies (BME) vient de se clôturer. Trois lauréats ont été distingués et bénéficieront de six mois d'hébergement au sein de la technopole, ainsi que de son dispositif d'accompagnement, prolongé par BME et ses partenaires.

Le 8 juillet dernier, les finalistes de l’appel à projet, au nombre de cinq, ont présenté leur projet face à un jury composé de Bordeaux Technowest, de BME et de six autres partenaires, dont le cluster Energies Stockage et l'agence ADI Nouvelle-Aquitaine. Trois lauréats ont finalement remporté six mois d’accompagnement et d'hébergement au sein de l'incubateur LaPlace de Bordeaux Technowest, centré sur les problématiques de développement liées à l'énergie.  

Lepty, fondée par Martin Aurientis et Hugo Barès, développe une pile à aluminium qui promet une densité énergétique sept fois supérieure à celle des batteries lithium-ion couramment utilisées sur le marché, ainsi que des possibilités améliorées en matière de recyclage. 

Générateur H2 travaille de son côté à la valorisation des déchets d'usinage au moyen d'un générateur électrochimique capable de produire de l'électricité à partir de copeaux métalliques. Sa technologie repose sur une réaction d'hydrolyse entretenue en milieu fermé, aboutissant à la production d'hydrogène, susceptible d'être ensuite exploité au moyen d'une pile à combustible. 

Inphenix, troisième lauréat, travaille sur le sujet en vogue des batteries modulaires, avec une approche connectée qui doit permettre d'identifier les cellules lithium-ion défectueuses ou arrivées en fin de vie, avec un suivi disponible au travers d'une simple application mobile, de façon à envisager un remplacement unitaire plutôt que total, tout en offrant une meilleure gestion de l'équilibrage des différentes cellules au sein d'une même batterie. Créée à Paris, la startup rejoindra la métropole pour intégrer Technowest d'ici la rentrée. 

BME a par ailleurs remis son coup de cœur, assorti d'un prix de 3.000 euros, à la startup nantaise Athéna Recherche et Innovation. Inéligible à l'accompagnement proposé par Technowest, elle a convaincu le jury avec sa technologie qui vise à produire de l'hydrogène grâce à des bactéries « nourries » à partir de déchets ou d'effluents organiques. 

Le coup de coeur du jury revient à Athéna Recherche et Innovation. La startup se concentre sur le développement d’un procédé de production d’hydrogène par voie biologique. Les industriels pourront ainsi leur confier leurs déchets pour recevoir en échange de l’hydrogène. Cette technique peut durer plusieurs mois : « tant que les bactéries ont de quoi manger, elles produisent ».

Sur le sujet, lire aussi Bordeaux Métropole Energies : « La transition énergétique n’est pas une option »

Sur le même sujet