Placéco, Le média qui fait rayonner l’écosystème girondin

Sur le Bassin d'Arcachon, la vigilance économique reste de mise

Écosystème
mardi 08 juin 2021

Le DEBA, le BA'BN, RCommerce et l'agence BA2E ont co-organisé l'enquête - Crédits : BA2E

Plusieurs acteurs économiques du Bassin d’Arcachon viennent de présenter une enquête économique commune, réalisée pour prendre le pouls des entreprises du territoire.

« Nous sommes plutôt optimistes mais il faut rester vigilant », commente Sabine Brandes, directrice de l’agence de développement économique BA2E. La structure a co-réalisé une récente enquête anonyme à destination des entreprises du secteur, avec les clubs d’entreprise DEBA et CAC’BN, et la plateforme digitale RCommerce. « L’idée était de soumettre 11 questions à nos réseaux respectifs pour réaliser une photographie instantanée de l’état des entreprises, poursuit Sabine Brandes. La crise du Covid-19 a beaucoup touché le territoire et les entreprises, et même si aujourd’hui nous n’avons pas constaté de situation catastrophique, nous voulions prendre le pouls des sociétés. »

Durant une demi-douzaine de jours 1.600 questionnaires ont été envoyés, et les co-organisateurs ont reçu 156 réponses.

Des craintes sur la trésorerie

La plupart des entreprises ayant répondu viennent du secteur des services (47 sur 156). Arrivent ensuite le commerce (17), l’information et la communication (10) ou les CHR (9). Près d’un tiers des répondants considèrent leur trésorerie actuelle comme « sécurisante » avec plus de trois mois d’avance, 66 la jugent correcte avec un ou deux mois d’avance, et 37 s’inquiètent. « Ces réponses confirment les données que l’on peut avoir à l’échelle départementale, reprend Sabine Brandes. Nous pensons qu’il faut rester vigilant car les entreprises ont la tête dans le guidon en ce moment, surtout avec la saison touristique… Nous referons sûrement une nouvelle enquête dans quelques mois, peut-être au premier trimestre 2022, pour voir comment la situation évolue. »

La grande majorité des répondants (73) jugent leur trésorerie à six mois correcte et 41 entreprises se disent confiantes, pour autant 42 jugent leur future trésorerie inquiétante. « Encore aujourd’hui beaucoup de chefs d’entreprise du Bassin d’Arcachon touchent des aides, qui vont s’arrêter au fil de l’eau. Ils devront commencer à rembourser les prêts, et l’enquête nous montre bien que 83% des patrons ayant contracté un PGE penchent pour l’étalement du remboursement, sur quatre ou cinq ans. »

Apporter un soutien et des conseils

Forts de ce constat, les instigateurs de l’enquête mettront en place dans les semaines à venir des ateliers, des réunions de travail et d’informations. A la question « sur quels sujets aimeriez-vous être plus amplement informés ? », près de 30% des entreprises ont sollicité un accompagnement sur le développement commercial. 27% souhaitent une stratégie de développement post-Covid, et le besoin de digitaliser arrive en troisième position. « Nous sommes en train de construire un agenda de réunions thématiques, conclut la directrice de BA2E. Et nous étofferons le prochain questionnaire non pas pour noyer les chefs d’entreprise, mais pour affiner la situation du territoire. »

Sur le même sujet