Placéco, Le média qui fait rayonner l’écosystème girondin

Lien social : la CPME appelle les entreprises à accueillir des étudiants

Engagement
jeudi 18 février 2021

La Confédération des petites et moyennes entreprises (CPME) de Gironde a lancé l’opération « 1 étudiant 1 entreprise » pour diminuer l’isolement des étudiants. Le principe ? Accueillir des étudiants un ou deux jours par semaine pour leur offrir du lien social et une première immersion dans le monde professionnel.

Et si les bureaux vacants servaient à rompre la solitude des étudiants confrontés à un isolement forcé du fait de la crise sanitaire ? Tel est le sens de l’appel lancé par la CPME 33 avec l’opération #1étudiant1entreprise. « L’idée est de proposer aux patrons d’accueillir un étudiant une ou deux fois par semaine, sur une demi-journée ou une journée et dans le respect des règles sanitaires, histoire que ces derniers puissent étudier dans un espace plus social que leur chambre et partager un café ou un repas avec les gens sur place », résume Frédéric Petit, instigateur de cette démarche au sein du bureau girondin de la CPME et par ailleurs président de l’entreprise adaptée Actes-Elise Atlantique ainsi que de l’association Les Détritivores.

L’initiative est portée au travers d’un site dédié, 1jeune1entreprise.fr, sur lequel les entreprises intéressées peuvent s’inscrire. Une centaine l’ont déjà fait. « Notre objectif est d’atteindre mille entreprises enregistrées d’ici à huit jours, pour ensuite actionner la communication en direction des étudiants et leur proposer de participer », indique Frédéric Petit. La CPME, qui a proposé à la chambre de commerce et au Medef de relayer l’appel auprès de leurs propres adhérents, assurera ensuite la mise en relation entre l’étudiant et l’entreprise hôte, sur la base de critères géographiques et affinitaires.

La CPME aimerait ensuite pouvoir faire remonter l’initiative au niveau national, pourquoi pas en direction de Thibault Guilluy, le haut-commissaire à l’emploi et à l’engagement des entreprises, qui porte le plan « 1 jeune 1 solution ». « Recevoir un étudiant, c’est aussi lui offrir une première immersion dans le monde professionnel et lui donner la possibilité de se faire connaître en vue d’un futur stage », fait remarquer Frédéric Petit.