Placéco, Le média qui fait rayonner l’écosystème girondin

Fountaine Pajot sous-traite à Couach ses catamarans à moteur

Stratégie
mardi 10 mai 2022

Le catamaran à moteur MY4S de Fountaine Pajot sera produit par le chantier naval Couach à partir de l'automne - crédit Jérôme Kelagopian pour Fountaine Pajot

Le rochelais Fountaine Pajot, numéro deux européen de la navigation de plaisance, annonce confier au chantier naval Couach, basé à Gujan-Mestras, la construction de sa gamme de catamarans à moteur. Le rapprochement passera par la mise en place d’une ligne de production dédiée et la création de synergies industrielles.

Le chantier naval Couach, installé à Gujan-Mestras, assurera à compter du mois d’octobre la fabrication de la gamme de catamarans à moteur du groupe rochelais Fountaine Pajot, avec l’objectif de livrer ses premiers bateaux dès le mois de novembre. « Nous sommes très heureux de cette collaboration nouvelle entre nos deux chantiers, première étape d’une relation que nous espérons durable. Pour notre chantier, c’est avant toute chose une nouvelle reconnaissance de notre excellence industrielle, mais également une opportunité de développer nos compétences et poursuivre notre développement », se réjouit Florent Battistella, PDG du chantier naval Couach.

Ce contrat de sous-traitance, concerne la fabrication des trois modèles de la gamme Motor Yachts de Fountaine Pajot, les MY4S, MY5 et MY6. Inédit pour les deux chantiers, il passera par « la mise en place d’une ligne de production dédiée, la collaboration de leurs équipes respectives et le renforcement des synergies industrielles », précisent-ils. Le contrat porte sur un total de 160 navires, avec un rythme de production de l’ordre de 50 bateaux par an, et représente un total de 500.000 heures de travail pour Couach. Le chantier, qui réunit aujourd’hui 250 personnes et affiche plusieurs postes ouverts, n’a pas spécifié quel serait l’impact de ce contrat sur ses recrutements. Après plusieurs années difficiles sur le plan financier, Couach affiche aujourd’hui un carnet de commandes bien rempli avec, outre ses yachts de luxe, plusieurs dizaines de bateaux militaires à destination de l’Arabie Saoudite et du sultanat d’Oman, ainsi qu’un contrat au long cours portant sur le renouvellement de la flotte de la Société nationale de Sauvetage en Mer (SNSM).

Fountaine Pajot explique cette décision par la volonté de libérer de la capacité au sein de son chantier de la Rochelle pour la production de grands voiliers. Le groupe, qui compte parmi les leaders européens de la navigation de plaisance (202,3 millions d’euros de chiffre d’affaires sur l’exercice 2020-2021, en hausse de 17% sur un an), dispose également en Charente-Maritime d’un chantier à Aigrefeuille d'Aunis près de son siège social, où sont produits ses voiliers de taille intermédiaire, ainsi que d’un site à Périgny, d’où sortent les monocoques Dufour Yachts, absorbés par Fountaine Pajot en 2018. « Le savoir-faire de Couach est un gage de réussite pour l’avenir. Il rejoint notre attente et celles de nos clients qui nous font confiance depuis bientôt 25 ans sur ce segment en forte croissance du catamaran à moteur. Ce partenariat prépare l’avenir en donnant à Fountaine Pajot des capacités nouvelles de développement », se félicite Nicolas Gardies, directeur général du groupe rochelais.

Sur le même sujet