Placéco, Le média qui fait rayonner l’écosystème girondin

Logiciels : deux éditeurs girondins figurent au Truffle 100

Stratégie
mardi 23 août 2022

Maincare Solutions maintient depuis plusieurs années sont rang aux alentours de la 25e place du Truffle 100 - crédit Maincare Solutions

Deux éditeurs de logiciels girondins figurent dans le top 100 annuel publié par Truffle Capital. Derrière Maincare Solutions (Canéjan), habitué du classement, figure un nouvel entrant : iD Systèmes, basé à Bruges, qui développe une large gamme de produits et de services dédiés aux métiers des vins et spiritueux.

En 2021, Maincare Solutions était le seul acteur girondin à figurer au palmarès du Truffle 100, le classement des 100 éditeurs de logiciels français les plus importants, calculé à partir de leur chiffre d’affaires de l’année précédente. Spécialiste des solutions de santé et de gestion hospitalière basé à Canéjan, Maincare affichait alors 71,6 millions d’euros de chiffre d’affaires, dont 69,7 millions d’euros réalisés strictement sur l’édition. Un an plus tard, la société gagne deux places, et s’affiche à la 25e position du palmarès 2022, avec 77,7 millions d’euros de chiffre d’affaires, dont 75,9 millions d’euros sur le logiciel, pour 650 collaborateurs.

iD Systèmes, qui a récemment réuni ses deux antennes bordelaises dans un nouveau siège à Bruges, fait son entrée dans ce top 100 à la 71e place avec un chiffre d’affaires 2021 revendiqué de 23 millions d’euros. Le groupe, qui réunit 200 collaborateurs entre Bordeaux, Reims, Nîmes, Angers, Lyon et Tunis, trace son sillon depuis plus de trente ans sur le terrain des solutions dédiées aux acteurs du vin et des spiritueux, avec un catalogue de logiciels et de services qui s’étend de la gestion de la production à la commercialisation en passant par la comptabilité, la business intelligence et la conformité réglementaire.

Un secteur en croissance

S’ils sont encore loin du trio de tête incarné par Dassault Systèmes, Sopra Steria et Cegid, les progressions de Maincare et d’iD Systèmes reflètent la tendance générale du secteur du logiciel professionnel, avec un top 100 dont 97% des acteurs voient leur chiffre d’affaires progresser sur un an, témoignant d’un réel rebond par rapport à 2020, où 36% des éditeurs répondants témoignaient d’un recul. « D’une part, la crise du Covid est allée dans le sens du développement de ce secteur en accélérant l’adoption des usages liés au numérique, par optimisation ou par contrainte. D’autre part, l’édition de logiciels est peu exposée aux déséquilibres extérieurs, notamment géopolitiques. La plupart des emplois, 176 000 en 2021 dont 30 000 dans la R&D, sont hautement qualifiés et demandent de la réactivité. Ces deux critères de recrutement amènent les entreprises à privilégier l’échelon local », analyse Bernard-Louis Roques, cofondateur de Truffle Capital, en préambule de ce classement 2022.