Placéco, Le média qui fait rayonner l’écosystème girondin

Appel à projet pour le « recyclage des friches » en Nouvelle-Aquitaine

Écosystème
lundi 19 juillet 2021

crédit Pixabay

L’Etat lance, par l’intermédiaire de la préfecture régionale, la deuxième édition de son appel à projets destiné au recyclage des friches urbaines, industrielles ou commerciales. L’enveloppe pour la Nouvelle-Aquitaine se monte à 29,5 millions d’euros. Les candidats peuvent déposer leur dossier jusqu’au 8 octobre prochain.

Récemment portée à 650 millions d’euros, l’enveloppe du plan France Relance dédiée au recyclage des friches foncières vise à favoriser la mise en œuvre de projets d’aménagements contribuant à la revitalisation des cœurs de ville ou des périphéries urbaines. À l’échelle de la Nouvelle-Aquitaine, elle se traduit par une deuxième vague de subventions d’un montant de 29,5 millions d’euros, confiée à la préfecture régionale. Cette dernière procédera à l’attribution des fonds à l’issue d’un appel à projets ouvert jusqu’au 8 octobre prochain.

Des projets matures

L’appel à projets régional s’adresse à tout type de maîtres d’ouvrage : collectivités, entreprises publiques locales, sociétés d’économie mixtes, bailleurs sociaux, opérateurs et établissements publics d’État, et entreprises privées, sous conditions. Il vise des projets d’aménagements de friches dont le bilan économique se révèle déficitaire après prise en compte de l’ensemble des leviers d’équilibre, à commencer par les subventions publiques traditionnelles. « Pour être éligibles, les projets devront être suffisamment matures afin de permettre un engagement des crédits du fonds d’ici fin 2022 », précise la préfecture de Nouvelle-Aquitaine. Les candidats peuvent postuler dans le même temps à l’appel à projets pour la « reconversion des friches polluées lancé par l’Agence de la transition écologique (ADEME) et crédité de 30 millions d’euros à l’échelle nationale.

66 lauréats régionaux sur la première vague

Le premier appel à projets régional, clôturé le 19 mars dernier, a déjà permis de retenir 66 opérations en Nouvelle-Aquitaine, « sélectionnées au vu de la maturité des dossiers, du nombre de logements construits, de la surface économique créée ». La réhabilitation de la ZAC à Saint-Jean-d’Illac, la transformation de la vieille Cure de Cenon en food factory ou le développement de la zone Bruges Terrefort font partie des projets lauréats en Gironde.