Placéco, Le média qui fait rayonner l’écosystème girondin

Votre édition locale

Découvrez toute l’actualité autour de chez vous

CTO externalisé : Hones déménage son siège social à Bordeaux

Stratégie
lundi 23 janvier 2023

L'entreprise a été fondée à Paris au printemps 2021. Crédits : Hones

Spécialiste de la direction technique externalisée, la startup parisienne Hones a fait le choix de déménager son siège social à Bordeaux. En 2023, elle entend doubler son chiffre d’affaires, et développer une verticale autour de la formation.

L’entreprise Hones est née à Paris au printemps 2021. Forte de cinq salariés, elle développe une activité de direction technique externalisée. « Nous sommes partis du constat qu’il y a un gros besoin de profils techniques dans la plupart des entreprises françaises, mais que les gens n’ont pas forcément les bons réflexes. La communication entre l’équipe technique et la partie commerciale peut se rompre, et le projet, se gripper », présente à Placéco Matthieu Sénéchal, cofondateur de la jeune pousse. Hones intervient au sein d’entreprises ayant déjà une équipe technique, mais aussi auprès de sociétés n’ayant pas encore internalisé ces compétences.

18 mois après sa création, la jeune entreprise compte une dizaine de clients partout en France, de startups à l’étape « early stage » à des PME ayant des besoins de digitalisation. « Nous ne sommes pas spécialisés sur un secteur d’activité précis, reprend Matthieu Sénéchal. Mais plutôt sur un type de projet – les entreprises qui développent des plateformes BtoB, soit pour leur usage interne, soit à destination de leurs clients. »

Créer une seconde verticale pour se renforcer

Il y a peu, Hones a déménagé son siège social à Bordeaux. Une évolution survenue « un peu par hasard », car l’activité de la startup fonctionne particulièrement dans l’ouest de la France, entre Bordeaux et la Bretagne. « Énormément de sociétés ont des enjeux techniques en Gironde. En novembre, on a démarré avec une entreprise bordelaise… Et on s'est dit que c'est un bon endroit pour se développer », analyse le cofondateur. En 2023, Hones ambitionne de doubler son équipe, en passant ainsi à 10 salariés, tout en maîtrisant sa croissance. « Notre stratégie est de recruter petit à petit, un peu partout en France, en privilégiant le télétravail. Mais comme nous proposons à nos salariés de prendre des bureaux dans des espaces de coworking, pour qu’ils aient une vie sociale professionnelle, nous avons finalement des locaux à Paris, Rennes et Bordeaux. »

En plus d’une croissance organique, la startup planche sur une seconde verticale autour de la formation : pour diffuser les « bonnes pratiques » en matière de CTO [NDLR, chief technical officer – directeur de la stratégie technique], et les réflexes à avoir avec le commercial. « On n’est pas persuadé que la formation traditionnelle – quelques jours et c’est terminé – soit la plus adaptée. Peut-être que nous proposerons un modèle mixte, entre des formations concentrées dans le temps et du coaching technique plus soutenu », esquisse Matthieu Sénéchal. Hones, qui a réalisé un chiffre d’affaires d’un million d’euros en 2022, entend doubler ce dernier cette année.

Hones
Basée à Bordeaux
5 salariés 
CA 2022 : 1M€

Sur le même sujet