Placéco, Le média qui fait rayonner l’écosystème girondin

Votre édition locale

Découvrez toute l’actualité autour de chez vous

Avec ses vêtements 100% upcyclés, Sapar se prépare à essaimer en Nouvelle-Aquitaine

Stratégie
mercredi 18 janvier 2023

Installée dans le quartier Saint-Seurin à Bordeaux, Sapar est animée par une équipe de 5 personnes. Crédits : IN

L’entreprise à impact circulaire bordelaise Sapar prévoit de déménager, d’augmenter sa production mais aussi de s’implanter dans de grandes villes en commençant par Biarritz.

Créée il y a tout juste un an, Sapar est une entreprise à impact circulaire qui s’est positionnée sur le marché du textile de seconde main. Elle collecte gratuitement à domicile les vêtements inutilisés puis, dans son atelier situé dans le centre-ville bordelais, les trie en fonction de son plan de collection selon 2 parcours différents. L’un flèchera les items en vue d’une remise en état, qui après réparation et/ou transformation (coupe des parties jaunies par exemple), garderont leur forme initiale. L’autre permettra de sélectionner des tissus pour les futures créations. Et dernière étape, les pièces revalorisées et 100% upcyclées seront alors remises en circulations via l’e-shop. Sapar a pour ambition d’essaimer en Nouvelle-Aquitaine et prévoit dans un premier temps de tester son modèle à Biarritz en 2024. « Si ça se passe bien » précise la cofondatrice Ariane Renaud, Sapar pourrait alors ouvrir chaque année des ateliers dans des grandes villes : Marseille puis Lyon sont déjà dans le viseur. D’ici là, Sapar prévoit en septembre prochain de déménager dans des locaux plus spacieux (250 m² vs 100 m²) afin de pouvoir augmenter sa production et embaucher. La jeune entreprise, qui s’appuie actuellement sur des fonds propres pour se développer, ne s’interdit pas d’opérer une levée de fonds.

Sapar
Fondée en janvier 2022
5 personnes
139 Rue Georges Mandel, 33000 Bordeaux

Sur le même sujet