Placéco, Le média qui fait rayonner l’écosystème girondin

Votre édition locale

Découvrez toute l’actualité autour de chez vous

Qualité de vie : Bordeaux encore plébiscitée par les Français

Écosystème
vendredi 24 septembre 2021

Le Port de la lune séduit également les moins de 35 ans. Crédits : Adobe Stock Dudlajzov

Cette année encore, Bordeaux est la ville où les Français aimeraient le plus travailler. Great Place to Work, qui réalise ce classement annuel, vient de publier les résultats 2021.

Cela fait huit ans que l’organisation Great Place to Work dévoile, chaque année, son palmarès des villes où les Français aimeraient travailler. Et depuis le début de la crise sanitaire, les aspirations ont évolué. « Ce n’est pas une révolution, plutôt une évolution en termes de qualité de vie au travail et de vie tout court, analyse Marilyne Vaussourd, responsable sud-ouest pour Great Place to Work. Beaucoup de collaborateurs parisiens sont partis en région, par exemple. » 54 % des interrogés déclarent ainsi privilégier la qualité de vie, 14 % les relations qu’ils entretiennent, et 12 % le coût de l’immobilier.

Le classement semble d’ailleurs sans appel : Bordeaux arrive en tête des villes où les Français aimeraient travailler, pour la huitième année consécutive, suivie par Aix-en-Provence et Toulouse. La capitale n’arrive qu’à la quatrième place, tandis que l’année dernière, elle trônait encore en deuxième position. Mais, souligne l’organisation, ce plébiscite pour le sud-ouest s’accompagne de nouvelles attentes. « Les Français veulent bénéficier de la même qualité de vie au travail, où qu’ils soient en France. » La démocratisation du télétravail a fait émerger un autre phénomène : de nombreux Français ont ou veulent déménager loin de leur lieu de travail. Selon Great Place to Work, c’est un phénomène auquel « près d’un DRH sur trois déclarait être confronté au moment des premiers retours en entreprise en juin dernier ».

Bordeaux reconnue pour sa qualité de vie

Bordeaux, au fil des ans, apparaît bien loin de l’image de « Belle endormie ». Un répondant sur quatre a exprimé sa préférence pour la préfecture de Nouvelle-Aquitaine. « Les salaires sont très bien perçus, ainsi que le dynamisme économique, les opportunités d’emplois, énumère Marilyne Vaussourd. C’est une ville qui recrute beaucoup, et les collaborateurs mentionnent les aménagements, les infrastructures de transport, ainsi qu’un bon dynamisme culturel et l’environnement. » Carton plein, donc, y compris pour les moins de 35 ans. En 2020, ces derniers préféraient Paris et Lyon, Bordeaux arrivant à la troisième place, tandis que cette année le Port de la lune se situe deuxième. Les « millenials » interrogés pour le classement déclarent d’ailleurs accorder plus d’importance que la moyenne des actifs au dynamisme économique, et aux opportunités d’emploi.

Découvrir le classement général 

Sur le même sujet