Placéco, Le média qui fait rayonner l’écosystème girondin

Votre édition locale

Découvrez toute l’actualité autour de chez vous

Deux entreprises girondines au classement « Best Workplaces »

Écosystème
mercredi 06 avril 2022

L'entreprise girondine Cultura, tout comme Cdiscount, font partie du classement 2022. Ici, Mathieu Moura (DRH) et Sandrina Belliard (RH) chez Cultura. Crédits : Great Place To Work

Deux entreprises girondines, Cultura et Cdiscount, font partie du classement 2022 Great Place To Work, des entreprises dans lesquelles il fait bon travailler. Un palmarès qui souligne l'importance, pour les salariés, de la RSE.

Depuis 20 ans, le classement Best Workplaces France présente chaque année en avril, les entreprises où il fait bon travailler. Un palmarès établi par Great Place To Work, qui accompagne les entreprises dans l’amélioration de leurs pratiques RH et managériales. « Pour établir l’édition 2022, nous avons mené 380 enquêtes, présente Marilyne Vaussourd, responsable sud-ouest de Great Place to Work. Nous avons retenu 93 lauréats, et pour la première fois deux entreprises sont girondines, Cultura et Cdiscount. » La première s’est démarquée par son parcours collaborateur, du bien-être au programme de mobilité ; et la deuxième performe en termes de formation ou de convivialité. Une troisième, In Extenso, ne fait pas partie du classement, mais s’est vu délivrer le certificat « Best Workplace ».

Une attente des salariés

À l’échelle nationale, le haut du classement est occupé par des noms connus de tous tels que Ebay, la chaîne d’hôtels Hilton, Adobe ou encore Décathlon. « On ne peut pas vraiment dresser une typologie des lauréats, reprend Marilyne Vaussourd. Le point commun, c’est avant tout les valeurs et la culture d’entreprise. » Car la responsabilité sociétale des entreprises (RSE) a le vent en poupe ces dernières années. Les salariés ou potentielles recrues semblent plus attentifs aux engagements des sociétés, que ce soit dans la qualité de vie au travail ou dans la contribution citoyenne – du mécénat de compétences au recyclage. « L’équilibre entre le temps de vie et le temps professionnel est aussi une thématique importante, surtout ces deux dernières années, avec les confinements successifs. Les collaborateurs sont de plus en plus exigeants et pour une entreprise, il est important de mettre des programmes en place. Pour faciliter la mobilité, la garde d’enfants par exemple », déroule la responsable sud-ouest.

Pour les entreprises, le bien-être de leurs équipes peut aussi être un levier économique. Durant la crise sanitaire, Great Place To Work a relevé que plusieurs sociétés s’intéressant à ces sujets ont mieux performé que les autres. Certaines enregistrant un retour sur investissement jusqu’à 8 points supérieurs, ainsi qu’un meilleur chiffre d’affaires.

Sur le même sujet