Placéco, Le média qui fait rayonner l’écosystème girondin

Way4Space : un hub régional pour catalyser l’innovation spatiale

Demain
vendredi 15 octobre 2021

Way4Space associe notamment Thalès, ArianeGroup et Dassault Aviation - photo AL

Un an après son installation, le Space Hub de Saint-Médard-en-Jalles prend son envol pour devenir Way4Space : un tiers-lieu dédié à l’innovation spatiale, porté par une association inédite d’acteurs privés et publics, pour identifier et faire émerger les solutions nécessaires aux applications de demain.

Comment structurer l’effort d’innovation de la filière spatiale néo-aquitaine face au « tsunami » d’investissements venus des Etats-Unis, de Chine ou de Russie, dans un secteur où les règles de sécurité, les process et les agendas chargés pénalisent les velléités de collaboration ? C’est la question à laquelle ambitionne de répondre Way4Space, un nouvel espace de collaboration de 360 m² installé à Saint-Médard-en-Jalles, à proximité immédiate d’une colocation dédiée aux innovations de rupture dans la robotique et le hardware.

Annoncée en septembre 2020 sous le nom de code Space Hub, utilisé pendant la phase de préfiguration, la structure réunit un mix ambitieux de partenaires, avec la région Nouvelle-Aquitaine, Bordeaux Métropole et la ville de Saint-Médard côté collectivités, ArianeGroup, Thalès et Dassault Aviation pour le secteur privé, et plusieurs représentants du monde de la recherche, dont l’université de Bordeaux, le CEA ou l’association pour la rentrée atmosphérique (HyFAR-ARA).

« La filière spatiale est en pleine évolution, avec l’arrivée de nouveaux usages, de nouveaux investisseurs, des changements de modèles économiques et des enjeux d’indépendance stratégique. Nous avons donc décidé de créer un centre d’innovation pluridisciplinaire pour améliorer la façon dont on appréhende les projets. Way4Space n’est ni un incubateur, ni un fonds, mais plutôt un moyen de faire émerger les idées innovantes et de les transformer en concepts en réunissant des gens qui savent de quoi ils parlent », introduit Pierre-André Baudard, directeur technique chez ArianeGroup, détaché à la tête de Way4Space.

Un catalyseur de projets

Les trois projets déjà accompagnés par Way4Space pendant son année de préfiguration illustrent la façon dont la structure veut servir de rampe de lancement aux idées innovantes, de l’identification à l’accélération, qu'elles viennent d'une startup ou de projets extrapreunariaux . Le premier prend la forme d’un avant-projet consacré à la conception d’une capsule de rentrée atmosphérique, susceptible de participer aux missions qui ramèneront de Mars les échantillons collectés par le robot Perseverance. « L’objectif est de dérouler une démonstration sur un an, pour préparer une mission qui aura lieu à horizon dix ans », illustre Pierre-André Baudard.

En aval des problématiques technologiques d’accès à l’espace, le « centre d’inspiration » de Way4Space prend la forme d’un think tank prospectif, chargé d’interroger les perspectives à moyen et long terme. « Nous sommes en face d’un virage qu’il ne faut pas rater. Nous devons donc étudier les usages finaux, le comprendre et nous donner les moyens de devenir un levier », résume Pierre-Guy Amand, directeur de l’innovation chez ArianeGroup. Way4Space a choisi comme premier sujet d’étude le développement de services en orbite (On Orbit Servicing). « Le projet a mis en évidence certains axes qui pourraient donner des résultats, sur des problématiques telles que le désorbitage d’un satellite, ou l’utilisation d’un véhicule pour allonger la durée de vie d’un satellite géostationnaire », illustre Marc Vales, directeur des programmes spatiaux chez Dassault Aviation.

Vers une association loi 1901 et de nouveaux locaux

Le budget de fonctionnement de Way4Scale se monte à environ 1,8 million d’euros pour la phase de préfiguration. Il devrait se stabiliser aux alentours de 4 millions d’euros par an en vitesse de croisière, financés essentiellement par les partenaires publics et privés du projet, avec l’ambition d’accompagner environ dix projets par an. La démarche sera structurée autour d’une association loi 1901, en cours de création, qui cherchera rapidement à fédérer au-delà de la filière spatiale, pour renforcer son côté pluridisciplinaire, et prépare l’organisation d’un colloque annuel à rayonnement international. L’association se projette par ailleurs déjà vers de nouveaux locaux, qui lui seront réservés au sein de la zone d’activité Galaxie 4, en cours de programmation à Saint-Médard-en-Jalles.

Sur le même sujet