Placéco, Le média qui fait rayonner l’écosystème girondin

Volotea fête ses 10 ans à Bordeaux et y poursuit son développement

Écosystème
mercredi 01 juin 2022

Simon Dreschel, directeur général de l'aéroport de Bordeaux, et Carlos Muñoz, cofondateur et PDG de Volotea, ont célébré mercredi les dix ans de présence de la compagnie espagnole à Bordeaux - photo AL

Volotea a célébré mercredi ses dix ans de présence à l’aéroport de Bordeaux, depuis lequel la low cost espagnole a déjà acheminé 3,5 millions de passagers. Venu à Mérignac pour l’occasion, son PDG Carlos Muñoz a réaffirmé la pertinence du modèle Volotea, au sein duquel le marché français pèsera 50% de l’activité cette année.

À compter du 17 décembre prochain, Volotea reliera Bordeaux à Nice à raison de deux rotations par semaine. Cette nouvelle destination, qui porte à 22 le nombre de villes et d’îles desservies directement par Volotea depuis Bordeaux, a été annoncée mercredi, à l’occasion de la célébration des dix ans de présence de la compagnie à l’aéroport de Mérignac, où elle base deux avions représentant 70 emplois directs. Et la low cost espagnole espère bien ne pas s’arrêter là. « Nous étions hier en réunion avec l’aéroport pour travailler sur de nouvelles destinations », confie Carlos Muñoz, fondateur et PDG de Volotea.

En ligne de mire : des aéroports cohérents avec la stratégie de développement de Volotea, qui cible en priorité les villes européennes et méditerranéennes de taille moyenne ou des destinations touristiques, avec une desserte sous forme de liaisons point à point, en évitant les coûts associés aux grands hubs aéroportuaires. Le tout avec un plan de vol ajusté au cordeau pour garantir un maximum de passagers à bord de chacun de ses 40 avions. La compagnie se félicite ainsi d’avoir réussi à maintenir un taux de remplissage de 92% sur ses vols en 2021, supérieure de 20 points à la moyenne européenne.

« En dix ans, nous avons lancé 400 routes, dont 250 qui n’existaient pas encore », rappelle Carlos Muñoz, dont la compagnie vient d’ouvrir à Lille et d'annoncer à Lourdes ses septième et huitième bases françaises. Forte de ces nouvelles implantations, Volotea ambitionne de transporter 5 millions de passagers en France en 2022, un volume en hausse de 54% par rapport à 2019 et qui devrait représenter la moitié de son activité totale.

À Bordeaux, où Volotea a opéré dès l’année de sa création avant d’y installer sa première base française en 2013, la compagnie prévoit de commercialiser 550.000 sièges en 2022. Un chiffre en hausse de 75% par rapport à 2021, et qui traduit une récupération de 80% des volumes pré-Covid, précise la compagnie. « C’est un partenariat de dix ans, solide, avec une compagnie très importante pour nous, qui se renouvelle sans cesse et arrive aujourd’hui avec une offre extraordinaire pour notre aéroport, notre territoire et notre métropole », salue Simon Dreschel, directeur général de l’aéroport de Bordeaux.

Sur le même sujet