Placéco, Le média qui fait rayonner l’écosystème girondin

Vin : 25 startups dans l'incubateur de Bernard Magrez

Écosystème
mardi 12 janvier 2021

Les porteurs de projet ont fait leur rentrée la semaine dernière - Photo MB

L’homme d’affaires bordelais Bernard Magrez vient de lancer Start-Up Win, un incubateur de startups entièrement dédié au vin. La première promotion composée de 25 lauréats, a fait sa rentrée la semaine dernière.

C’est au cœur des vignobles de l’appellation Pessac-Léognan que se trouve le château Le Sartre, premier incubateur à startups entièrement dédié au vin. Ce domaine, racheté par l’homme d’affaires Bernard Magrez en 2017, était jusqu’à l’année dernière consacré à l’œnotourisme et accueillait des événements et expositions. « Avec le Covid-19 toutes les activités ont été suspendues, explique le responsable de l’incubateur Sébastien Labat. Bernard Magrez a eu l’idée de transformer le château en incubateur. »

25 startups font partie de la première promotion et sont arrivées la semaine dernière. Sur près de 33 hectares les porteurs de projets disposent d’un terrain de jeu qui les plonge en situation, avec un accès direct aux vignes et une proximité géographique avec les autres châteaux de l’appellation.

Objectif : créer de l’emploi

42 postes de travail ont été conçus dans le château, en référence aux 42 vignes que possède l’homme d’affaires à travers le monde. Et pour accompagner les startups au mieux, Unitec est partenaire de l’incubateur. « Nous en sommes très contents, se réjouit le directeur général d’Unitec, Stéphane Rochon. Ce partenariat était une évidence pour nous, et assure un accompagnement de qualité aux startups. Nous nous occupons des aspects techniques de l’entreprise, allant de l’embauche du premier salarié au financement. Les professionnels de la partie viticole assurent l’accompagnement sur le terrain, l’aide à la R&D, à la connaissance du marché … Ce qui est important surtout, c’est que les startups s’implantent sur notre territoire, pour créer de l’emploi. »

Si les investissements nécessaires à la création de l’incubateur sont difficiles à chiffrer, car le château avait été entièrement rénové il y a quelques années, Sébastien Labat assure qu’aucun budget précis n’a pour l’instant été attribué à la structure. « On sait que ça va coûter de l’argent au moins la première année, mais Bernard Magrez veut pouvoir aider les jeunes entrepreneurs qui ont du talent et de l’ambition. »

Vendanges, primeurs, millésimes …

Pour sélectionner les candidats, un jury composé d’une dizaine de membres a été composé. Les dossiers ont été jugés sur leur viabilité, leur potentiel ou encore leur originalité. Quatre programmes ont été élaborés pour accueillir les lauréats, et quoi de mieux que des termes viticoles pour les nommer ?

Pour les porteurs de projets n’ayant pas encore créé leur startup, le programme Vendanges les accompagne sur six mois. « Nous les conseillons, nous faisons de la mise en relation, détaille le responsable du site. Surtout il s’agit de savoir si leur idée peut aboutir ! »

Ensuite, le second programme se divise en deux catégories : les Primeurs et les Cépages, pour les startups déjà existantes. « Primeurs rassemble les dix meilleures d’entre elles. Nous leur faisons rencontrer des personnes ciblées par exemple. Les Cépages sont très près du top 10, mais sont moins encadrées car on ne peut s’occuper de tout le monde. » Cet accompagnement dure 12 mois.

Pour finir le Club Millésimes rassemble des entreprises ayant déjà fait leurs preuves, ayant leur clientèle mais nécessitant un soutien pour accélérer leur croissance et franchir un nouveau pallier. L’accompagnement est également de 12 mois.

Les 25 lauréats

Contrairement à d’autres incubateurs, celui de Bernard Magrez ne se réserve pas l’exclusivité des innovations développées. « Il s’agit d’aider les startups, de faire progresser le monde du vin, précise Sébastien Labat. Si possible à l’échelle bodelaise, forcément, mais aussi à l’échelle française. Ici, nous sommes au cœur d’un écosystème d’une vingtaine de châteaux, c’est un vrai atout pour les projets. »

Programme Primeurs :
InWine développe une plateforme qui garantit la provenance de vins, tout en garantissant des prix plus compétitifs.
Kouto développe une plateforme B2B à destination des propriétés viticoles proposant de l’hébergement, pour automatiser les transactions et fidéliser les clients.
Luz Environnement dépoussière la consigne et l'adapte aux bouteilles de vin.
Mo.del conçoit un dispositif amovible permettant de mettre les vignes à l'abri pendant les pluies ou les événements climatiques extrêmes.
MyBalthazar est un outil clef en main B2B permettant de mesurer la notoriété des marques sur les réseaux sociaux,
Smartbottle propose des services de communication en réalité augmentée aux professionnels des vins et spiritueux.
Wine Ambassador développe un réseau intra-professionnel composé d'experts labellisés, garantissant aux clients une expérience qualitative autour du vin.
French Winemaker propose un concept innovant de promotion des vins français. 
Wine Protect élabore une solution écologique pour protéger les vignes du gel hivernal. 
Winespace développe une technologie B2B d'aide à la vente de vins.

Programme Cépage : 
Bierty, Caveasy, Kosher Wine Tours, L'Agence Française, Wine Bouquet. 

Programme Club Millésimes : 
Bioboon Agrology, D-Vine, La Vie du Vin, Lux Lingua, Nighthawks, Pelican Air Services, RGX Systems, Surtep, Winalist, Winetailors.

Sur le même sujet