Placéco, Le média qui fait rayonner l’écosystème girondin

Une nouvelle école de commerce s'installe à Bordeaux en septembre

Stratégie
vendredi 04 juin 2021

Le campus ouvrira ses portes aux Hangars, en bord de Garonne - Crédits : Euridis Business School

Le groupe Euridis Business School va ouvrir un nouveau site à Bordeaux. Entre autres un MBA ingénieur d’affaires sera proposé, pour former de futurs commerciaux à la vente de produits à forte valeur ajoutée.

C’est une nouvelle école post-bac qui ouvrira ses portes à Bordeaux, en septembre prochain. Euridis Business School, spécialisée dans le commerce, la vente et la négociation, investira le hangar 2, quai Armand Lalande, non loin du pont Chaban-Delmas. Le groupe vient de signer une convention d'occupation avec le Grand Port Maritime de Bordeaux pour une surface de 1.291 m². Créé en 1992, il est déjà implanté à Paris et à Lyon ses deux campus historiques, mais aussi à Toulouse, Nantes, Lille et Aix-en-Provence.

« Nous comptons 1.500 étudiants partout en France, présente la directrice du site bordelais, Fatimazahra Eddai. Nous en accueillerons une centaine en plus à Bordeaux dès la rentrée, pour grossir les effectifs au fil du temps. Nous arrivons tout juste dans la ville, et nous préférons nous implanter doucement. »

Des formations en alternance

Quatre formations seront proposées, toutes en alternance. Un BTS négociation et digitalisation de la relation client, « qui reste le plus général et le plus côté pour se former aux métiers du commerce, précise la directrice. Il est accessible en post-bac ce qui permet aux étudiants de s'inscrire dans des grandes écoles de commerce par la suite. » Euridis Business School développera également un bachelor marketing digital et commercial, un mastère professionnel ingénieur d’affaires et business developer, et enfin un MBA ingénieur d’affaires. « Ce dernier est notre cœur de métier. Il est très spécialisé et prépare de futurs commerciaux à vendre des produits à forte valeur ajoutée, et de plus en plus complexes. C’est un métier en pénurie, cette formation fait notre force. »

Euridis Business School compte s’appuyer sur son réseau d’entreprises clientes déjà établi pour nouer des liens et aider les étudiants dans leur recherche d’alternance, et Fatimazahra Eddai espère bien créer de nouvelles connexions avec l’écosystème bordelais. « Pourquoi pas avec Cdiscount, par exemple. » Tous les diplômes du groupe sont reconnus par l’Etat.

Euridus Business School

Sur le même sujet