Placéco, Le média qui fait rayonner l’écosystème girondin

Traitement du mal de dos : Companion Spine sécurise 55M$ pour se déployer sur le marché américain

Stratégie
mercredi 16 février 2022

Erick Cloix, directeur général et cofondateur de la société. Crédits : Companion Spine

La société franco-américaine Companion Spine, spécialisée dans le diagnostic et dans le traitement des douleurs du rachis, vient de lever 55 millions de dollars (48M€). Elle ambitionne de se déployer sur le marché américain d’ici l’année prochaine, pour un chiffre d’affaires à deux ans de 10 millions de dollars.

« Companion Spine est née d’une vision partagée avec l’un des grands investisseurs américains, Viscogliosi Brothers, qui est notre cofondateur et spécialiste de l’orthopédie », présente en préambule Erick Cloix, directeur général et cofondateur de la société. Lancée en 2020, cette dernière se positionne sur le traitement du mal de dos ; deuxième motif à l’échelle mondiale de consultation d’un médecin généraliste. « Si la majorité des patients subissant des épisodes de douleur peuvent être soulagés avec des médicaments, une autre partie, significative, a des douleurs systémiques pouvant être incapacitantes, recontextualise notre interlocuteur. Cela intervient avec l’âge ou lorsqu’on subit des traumatismes. Les disques qui se trouvent entre nos vertèbres répartissent moins les pressions, par exemple, alors qu’on répète les mêmes mouvements. » Conséquence, les traitements conservateurs ne suffisent plus, et des chirurgies lourdes sont nécessaires. « Or, quand on procède à une fusion osseuse par exemple, on constate une cascade dégénérative et 20 à 40% des patients doivent subir un nouveau traitement dans les cinq ans à venir », poursuit Erick Cloix.

L’idée de Companion Spine peut sembler banale : au lieu d’attendre que l’état du patient soit tellement dégradé qu’il nécessite une chirurgie irréversible, le délai de diagnostic doit être amélioré. Pour procéder à une opération « a minima », avec une solution réversible. « Nous voulons être le premier pure-player qui se positionne sur des soins interventionnels et sur du diagnostic, tout en préservant la mobilité du rachis. » Ainsi, le produit de Companion Spine le plus long à implanter nécessite une vingtaine de minutes, quand le plus court n’en prend que cinq. « Notre philosophie est d’être à cheval entre la médecine prédictive, la médecine préventive et la médecine curative, quand aujourd’hui seule la curative existe », résume le directeur général.

Des brevets rachetés au leader Medtronic

L’activité de la société franco-américaine se répartit en deux grands segments. D’un côté, des solutions de diagnostic innovantes développées en interne, et qui seront déployées sur le marché d’ici 2024. De l’autre, une « boîte à outils » dotée d’un certain nombre de technologies, d’implants, permettant de répondre précisément au diagnostic réalisé. Pour cette seconde activité, Companion Spine et Viscogliosi Brothers ont fait le choix d’acquérir, en 2020, un portefeuille de technologies (six familles de produits) et de 140 brevets appartenant au leader mondial Medtronic. « Également, nous ne nous interdisons pas de conclure des partenariats ou des acquisitions pour compléter cette boîte à outils », précise Erick Cloix.

Et pour mener sa stratégie de croissance à bien, Companion Spine vient de lever, via Viscogliosi Brothers, 55 millions de dollars (48M€). Une Série A qui a trois objectifs : structurer l’entreprise, permettre l’enregistrement des solutions sur le marché américain, et financer sa R&D interne. En 2021, Companion Spine a réalisé un chiffre d’affaires de 1,7 million de dollars (1,5M€) grâce à son activité déjà déployée sur une vingtaine de pays dans le monde. Cette année, ce chiffre d’affaires devrait dépasser les 5 millions de dollars, pour graviter aux alentours des 10 millions de dollars en 2024, avec le lancement des produits sur le marché américain.

Renforcer les équipes aux Etats-Unis et à Bordeaux

Car si la maison mère de la société est à Bordeaux, elle entend bien s’ancrer durablement outre-Atlantique. « A terme, les Etats-Unis devraient représenter la moitié de nos unités vendues, et 80% de notre chiffre d’affaires », projette Erick Cloix. Un déploiement lié en partie au nombre de patients accros aux anti-douleurs. « 24% des personnes ayant subi une fusion osseuse seraient, un an après, toujours dépendants à ces anti-douleurs et opioïdes », souligne le cofondateur. Une filiale est d’ores et déjà basée à New York et à Memphis pour commercialiser les futurs produits, et les équipes sur place devraient compter une quarantaine de salariés à horizon 2024. La partie européenne connaîtra elle aussi plusieurs recrutements : l’équipe bordelaise devraient compter 20 personnes en début d’année prochaine ; et une dizaine de recrues devraient renforcer l’activité européenne, notamment en Allemagne. « Cela nous emmène rapidement à 50 millions d’euros de chiffre d’affaires d’ici 2026 », conclut Erick Cloix.

Companion Spine
Basée à Bordeaux et à New York
17 salariés
CA 2021 : 1,7M$

Sur le même sujet