Placéco, Le média qui fait rayonner l’écosystème girondin

Talence Innovation lance un espace dédié aux entreprises de l’ESS

Demain
lundi 14 mars 2022

Talence Innovation Sud Développement est basée au châteaux de Thouars, à Talence. Crédits : TISD

Talence Innovation Sud Développement, agence de développement économique, vient de créer Transition 2050. Un espace accueillant neuf structures de l’ESS, dont l’objectif est de créer des synergies pour booster leur activité.

Dans le quartier de Thouars, à Talence, un nouvel espace dédié à l’économie sociale et solidaire ouvrira officiellement ses portes le 24 mars prochain. Baptisé Transition 2050 – et fort de 2050 m² -, il accueille neuf structures, sociétés et associations créatrices d'emplois, qui ont pour point commun d’être à impact positif. « C’est une expérimentation que nous menons avec Bordeaux Métropole et la Ville de Talence, présente Bertrand Cousin, directeur de Talence Innovation Sud Développement. Le bâtiment a été préempté par la Métropole pour en faire son futur parking relais à côté de la piscine de Thouars. Mais en attendant que les travaux démarrent, le site est inutilisé. Connaissant les difficultés foncières et les moyens parfois restreints des entreprises de l’ESS, je me suis dit que ce serait intéressant de l’ouvrir à ces structures. » 35.000 euros d’investissements plus tard, Transition 2050 a su attirer des locataires et affiche déjà complet, louant les surfaces à prix quasiment coûtant, soit 5 euros le mètre carré.

Sont présentes : Keenat, qui développe entre autres la solution de collecte EcoMégot ; La cravate solidaire, qui optimise les chances de réussite durant un entretien individuel pour les personnes en réinsertion professionnelle ; le Secours populaire ; Mana Organic et ses boissons énergisantes naturelles ; D’abord les livres, une librairie itinérante, le Gromm, un restaurant bistronomique en circuit court ; et Eco-Agir, association d’insertion professionnelle.

50 emplois directs

« Parmi les neuf structures nous comptons un bureau central du master ESS de l’Université de Bordeaux, dont deux étudiantes sont chargées d’animer le lieu », reprend Bertrand Cousin. Chaque mois, les entreprises devront consacrer au minimum une heure à un moment d’échanges, de travail collectif. « J’ai évidemment des idées sur ce qu’on pourrait mettre en place, mais j’attends que les discussions démarrent pour voir ce qu’il en ressort, confie le directeur de Talence Innovation. Sur la communication, les deux étudiantes de l’Université de Bordeaux ont par exemple proposé d’aider les structures en ayant besoin à développer leurs réseaux, interagir pour démultiplier l’impact de chaque publication. » Pour superviser cette expérimentation, un « comité des sages » a été créé par Talence Innovation, qui a invité plusieurs structures concernées – de près ou de loin – par l’économie sociale et solidaire. Bordeaux Métropole et l’ADI (agence de développement et d’innovation) ont d’ores et déjà accepté.

À elles toutes, les structures hébergées représentent 50 emplois directs. Elles pourront rester dans le bâtiment jusqu’au 31 décembre 2023, et Bertrand Cousin pense d’ores et déjà à la suite. « Si cette expérimentation est concluante, qu’il en ressort une coopération qui a un impact sur leur activité, ce serait bien de trouver un autre point de chute sur la métropole, imagine-t-il. Pour caricaturer, les associations vivent grâce aux subventions, et les entreprises ont un objectif mercantile. Nous, nous voulons être l’entre deux : permettre aux sociétés à impact de créer de la richesse, pour elles comme pour celles autour. »

Sur le même sujet