Placéco, Le média qui fait rayonner l’écosystème girondin

Solo & Co Days, un événement hybride dédié aux indépendants

Solo&Co Days
mercredi 10 novembre 2021

Organisée en ligne les 3 et 4 février, puis à Bordeaux le 14 avril, la première édition des Solo & Co Days invite les freelances, auto-entrepreneurs et autres travailleurs indépendants à venir rencontrer leurs pairs et l’ensemble des acteurs susceptibles de les aider dans le développement de leur activité. Un format inédit, imaginé par trois entrepreneuses bordelaises et coproduit par Placéco.

En dépit d’une abondante littérature disponible en ligne, bon nombre d’indépendants, installés ou en devenir, peinent à trouver des réponses à leurs questions : quel statut choisir pour se lancer à son compte, comment gérer sa comptabilité et ses déclarations, à quel prix vendre ses prestations ? « On s’est dit qu’il manquait un événement dédié à toutes ces personnes qui cherchent à se mettre à leur compte ou démarrent leur activité, introduit Catherine-Elise Guillaumin, conceptrice rédactrice freelance, qui a joint ses forces à celles d’Alexandra Lugas et Anne Corsello, spécialistes de l’événementiel, pour imaginer l’événement Solo & Co Days. Nous sommes trois indépendantes, sous trois formes de sociétés différentes. A notre façon, nous incarnons cette idée qu’exercer en indépendant ne signifie pas forcément être isolé ! ».

Point de départ de la conception de l’événement : une série d’interviews avec des travailleurs indépendants, afin de bien cerner leurs questions et leurs attentes, selon le principe du design thinking. « Nous avons interrogé des profils très variés, allant de l’étudiant en fin de parcours qui envisage de se lancer à son compte au professionnel venu à l’indépendance après vingt ans de salariat. Il en ressort des problématiques assez similaires, quel que soit le secteur d’activité concerné, qui ont validé et enrichi nos hypothèses de départ », explique Catherine-Elise Guillaumin.

Des réponses et des synergies

Parmi ces problématiques ressortent des aspects pratiques, comme la gestion de l’administratif, des impôts ou de la comptabilité, mais aussi des volets connexes de l’activité principale, comme l’aspect commercial, ou la capacité à gérer l’instabilité financière inhérente à la vie de freelance. « Ce sont des choses qui s’apprennent, en étudiant par exemple la façon dont une prestation peut être lissée dans le temps de façon à garantir des revenus récurrents », commente la coorganisatrice. Via sa programmation, Solo & Co Days ambitionne également de répondre à des problématiques plus individuelles, comme la gestion de la charge de travail, avec la difficile séparation entre les temps pro et perso, ou la recherche de solutions contre le sentiment de solitude qui menace les indépendants.

« Participer au Solo & Co Days permet de trouver des réponses à ces différentes questions, mais aussi d’identifier des opportunités ou de bénéficier de synergies au sein d’une communauté d’indépendants en plein boom. En tant que conceptrice rédactrice, je pourrais avoir intérêt à m’associer avec un développeur ou un intégrateur pour proposer des sites Web clés en main à mes clients », affirme Catherine-Elise Guillaumin. L’événement s’articule autour de quatre types de rencontres : des rendez-vous en face à face entre indépendants, des salons dédiés aux échanges collectifs, des rendez-vous en tête à tête avec des experts (comptables, Urssaf, coachs, etc.) et des conférences. Il se décline sous forme hybride, avec deux jours d’animations en ligne, les 3 et 4 février, suivis d’une journée en présentiel, organisée le 14 avril à Bordeaux. « La journée à Bordeaux permettra de concrétiser les liens qui auront été tissés pendant les deux jours en ligne, espèrent les organisatrices, dont l’initiative reçoit déjà un accueil très positif. Il y a beaucoup d’actions en direction des indépendants, mais il manquait un événement capable de fédérer l’ensemble de ces acteurs ».

Un pied dans l'événementiel pour Placéco

« Lors de notre première année, placée sous le signe du Covid, nous nous sommes surtout focalisés sur notre offre digitale, explique Yann Buanec, fondateur de Placéco. La reprise de l’événementiel nous permet d’envisager de nouveaux rendez-vous. Les Solos & Co Days sont l’illustrations parfaites de ce que nous souhaitons faire. Sur le fond : délivrer du contenu à valeur ajoutée à notre cible privilégiée, les entrepreneurs girondins. Sur la forme : conjuguer le digital et le présentiel, comme nous le faisons chaque mois avec nos Live. Placéco a vocation à devenir la place où se retrouvent les entrepreneurs girondins. Avec Solo & Days, nous souhaitons réunir les entrepreneurs solos pour les informer, les faire sortir de leur isolement et leur permettre de trouver de nouvelles opportunités d’affaires ».

Plus d'infos sur soloandcodays.com ou sur la page LinkedIn de l'événement

Sur le même sujet