Placéco, Le média qui fait rayonner l’écosystème girondin

Silver économie : une levée de fonds en projet pour la start-up Ernesti

Demain
mercredi 06 mai 2020

Séverine et Quentin Zakoian

L’entreprise bordelaise Ernesti connecte les personnes en perte d'autonomie à des étudiants en santé pour assurer une présence à domicile la nuit. L’activité devrait plus que doubler cette année.

Certaines personnes âgées se sentent isolées. Et ce sentiment est aggravé par la période de confinement. Face à cet isolement et cette fragilisation, les familles inquiètes cherchent des solutions pour prendre soin de leurs aînés. Ernesti vient répondre à ce besoin avec une plateforme qui connecte des personnes en perte d’autonomie à des étudiants en santé pour assurer une présence à domicile la nuit. Créée fin 2017 par Séverine et Quentin Zakoian, Ernesti emploie 6 personnes et dispose d’une communauté de 2.700 étudiants, appelés “Chouettes” et a déjà accompagné plus de 100 familles lors de 5.000 nuits. Le chiffre d’affaire 2019 s’est établi à 200.000€ et devrait atteindre les 480.000€ cette année. « Notre objectif est de devenir le premier référent en France dans la garde de nuit à domicile par des étudiants en santé, explique Quentin Zakoian. Pour accompagner notre développement, nous avons prévu une levée de fonds au second semestre, logiquement avec un business angel et un fonds à impact ».

Trois étudiants sur dix retenus

Pour assurer l’accompagnement des personnes âgées, Ernesti ne cible que des étudiants en santé. Les postulants doivent faire preuve de leur motivation, envoyer une vidéo de présentation et passer un entretien avec Séverine Zakoian. Trois sur dix sont finalement retenus. « Nous nous chargeons d’aligner le besoin de la personne âgée avec l’état d’esprit de l’étudiant », précise Quentin Zakoian. Un premier rendez-vous est organisé, souvent en compagnie d’un proche du senior, pour vérifier si la « compatibilité » est au rendez-vous. Pour développer sa clientèle, Ernesti active trois leviers : les campagnes d’achats de mots-clés sur Google, les relations presse et les prescripteurs locaux (CCAS, plateforme autonomie senior, assistantes sociales des hôpitaux…). Pour apporter son soutien aux familles pendant la période de confinement, Ernesti a décidé, après consultation de ses « Chouettes », de maintenir son service et d’offrir aux nouveaux aidants l’intégralité des frais de gestion jusqu’à mi-mai ; seule la rémunération des étudiants en médical et para-médical est maintenue. Une nuit revient à 36€ pour les familles après crédit d’impôt.

Sur le même sujet