Placéco, Le média qui fait rayonner l’écosystème girondin

Rive droite : un prêt participatif pour soutenir la rénovation du réseau de chaleur

Engagement
lundi 14 juin 2021

Visuel de la campagne de prêt participatif lancée sur Solylend

Hauts de Garonne Énergies, qui gère le réseau de chaleur historique de la rive droite bordelaise, a lancé un prêt participatif visant à recueillir 300.000 euros sur la plateforme spécialisée Solylend. Une opération conçue pour sensibiliser les populations locales aux mérites environnementaux des réseaux de chaleur, avec la promesse d’un rendement de 4,5% à 5,5%.

Formée en 2020, la société Hauts de Garonne Énergies est dédiée à la délégation de service public (DSP) attribuée par Bordeaux Métropole pour l’exploitation du réseau de chaleur des Hauts de Garonne, qui alimente depuis les années 60 une partie des logements de Cenon, Lormont et Floirac. Codétenue par le spécialiste des énergies renouvelables Idex et Mixéner, filiale de Bordeaux Métropole Energies, Hauts de Garonne Énergies a lancé fin 2020 un vaste plan de rénovation et d’extension de son réseau de chaleur. « Il y a un véritable enjeu de rajeunissement du réseau, pour diviser par deux les pertes thermiques et limiter les fuites d’eau, qui représentent 17.000 mètres cubes d’eau par an. Les travaux permettront également de raccorder au réseau des bâtiments qui sont aujourd’hui chauffés au gaz, et d’augmenter la part des énergies renouvelables dans l’alimentation du réseau, avec l’objectif de passer de 78% à 85% d’ENR », explique Hubert Desliens, directeur général de Hauts de Garonne Energies.

L’investissement se monte à 30,7 millions d’euros, pour un chantier de cinq ans qui doit permettre de rénover 70% des 32 km de réseau souterrain, tout en étendant sa portée à 2.800 équivalents-logements supplémentaires, pour atteindre un total de 14.300 équivalents logements raccordés. Bien que l’opération soit principalement financée par des subventions de l’ADEME (Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie) et du FEDER (Fonds européen de développement régional), Hauts de Garonne Energies a fait le choix d’y ajouter une dimension collective, avec le lancement d’un prêt participatif sur la plateforme dédiée aux projets de développement durable Solylend. Adressée en priorité aux habitants des communes concernées, la campagne propose aux particuliers de mobiliser une partie de leur épargne, en échange d’une rémunération annuelle brute variant entre 4,5% et 5,5% en fonction de la commune de résidence du prêteur.

« L’idée de cette campagne est d’utiliser le levier du rendement pour susciter de l’intérêt pour le projet et faire connaître la proposition de valeur des réseaux de chaleur. Le prêt participatif doit également contribuer à l’acceptabilité du projet, puisque les travaux auront un impact sur les habitants de la zone », commente Hubert Desliens. La formule choisie se veut particulièrement souple, avec une échéance de prêt fixée à 36 mois, et un remboursement au trimestre portant à la fois sur le capital et sur les intérêts. Les réseaux de chaleur sont trop souvent méconnus. « Cette campagne donne la possibilité aux habitants de s’impliquer dans un projet de transition énergétique proche de chez eux, tout en donnant du sens à leur épargne », salue Nicolas Pereira, président de la plateforme Solylend. Les prêts sont possibles à partir de 50 euros, avec l’ambition de réunir 300.000 euros sur l’ensemble de la campagne, ouverte jusqu’au 14 juillet prochain. Au 14 juin, 64 prêteurs se sont engagés à hauteur de 41.000 euros.

Sur le même sujet