Placéco, Le média qui fait rayonner l’écosystème girondin

Nouvelle clinique Thiers : un chantier à 20 millions d’euros

Stratégie
vendredi 24 septembre 2021

Autour des équipes de GBNA, Catherine Fabre, députée de la 2e circonscription de Gironde, Françoise Jeanson, vice-présidente de la région, Pierre Hurmic, maire de Bordeaux, et Dominique David, députée de la 1ère circonscription de Gironde - photo AL

Dressée sur l’avenue Thiers, la nouvelle clinique Thiers devrait ouvrir ses portes à la rentrée 2022. Le bâtiment, de 6.000 m², inaugurera un nouveau parcours ambulatoire pour l’ophtalmologie. Il représente un investissement de 20 millions d’euros, dont 3 millions d’euros pour le matériel médical.

Le groupe Bordeaux Nord Aquitaine (GBNA) avait convoqué le ban et l’arrière-ban jeudi 16 septembre pour une « pose de drapeau » symbolisant l’arrivée à mi-parcours du chantier de la nouvelle clinique Thiers, qui porte son offre de soins en ophtalmologie, ainsi qu’en spécialisations ORL et stomatologie. Le chantier, débuté en mai 2021, devrait arriver à son terme dans le courant de l’été 2022, ce qui permettrait d’accueillir les premiers patients à partir de la rentrée 2022.

Installé au 144 de l’avenue Thiers, l’établissement prendra la suite de l’actuelle clinique, située au 330 et rachetée par GBNA en 2008. Le bâtiment, en forme de paquebot et muni d’un bardage minéral conformément aux préconisations de Winy Maas, l’architecte urbaniste qui pilote l’aménagement de la ZAC Bastide-Niel, développe 6.000 m² sur cinq étages.

Il permet au groupe d’inaugurer une offre de chirurgie ophtalmologique ambulatoire (sans séjour sur place), qui s’étendra sur 1.500 m² et pourra accueillir jusqu’à 70 patients par jour grâce à un parcours de soin optimisé qui prévoit une préadmission en ligne et des box de repos pour les suites opératoires. « On peut penser que dans les mobilités futures, les gens viendront en tramway à la clinique et repartiront trois heures plus tard après leur intervention, toujours en tramway », a illustré Pierre Guichard, président du conseil d’administration de GBNA.

Equipé de cinq blocs opératoires, avec la possibilité d’en créer un sixième, le bâtiment réserve deux étages aux futurs projets de développement de la clinique. « Cet établissement illustre le maillage que le groupe souhaite donner à son offre de soins, avec des établissements généralistes de taille conséquente et, autour, des établissements hyperspécialisés présentant un caractère d’excellence », a résumé Philippe Cruette, directeur général de GBNA, qui a récemment lancé la construction du futur centre ambulatoire de la polyclinique Bordeaux Nord. 

Pour aller plus loin : GBNA veut "devenir le groupe hospitalier de référence en Nouvelle-Aquitaine"

Sur le même sujet