Placéco, Le média qui fait rayonner l’écosystème girondin

Legalyspace lève 2M€ et recrute pour sa dématérialisation « légale »

Stratégie
lundi 27 septembre 2021

L'équipe Legalyspace avec Vincent Dreyfus, en blanc, au premier plan - photo Legalyspace

Legalyspace développe une plateforme de gestion de documents sécurisée dont la valeur juridique est garantie par signature électronique. Déjà rentable, l’entreprise basée à Mérignac lève 2 millions d’euros pour accélérer son développement. Elle prévoit une vingtaine de recrutements d’ici un an.

Fondée en 2009 à Mérignac, Legalyspace développe une plateforme dédiée à la gestion électronique de documents entre une entreprise et ses salariés, ses clients ou ses fournisseurs. Elle prend la forme d’un coffre-fort numérique en forme d' « espace légal », au sein duquel tous les intervenants sont dûment authentifiés et peuvent signer électroniquement leurs échanges dématérialisés, ce qui leur confère une valeur légale identique à celle d’un document papier. « Une fois qu’un document a été signé électroniquement, il ne peut ni être modifié, ni être supprimé, ce qui fait de Legalyspace un véritable tiers de confiance pour l’ensemble des parties », résume Vincent Dreyfus, son dirigeant fondateur.

La société, qui cible particulièrement le segment des TPE et PME, revendique 250.000 utilisateurs et dégage en 2020 une marge de 34% sur un chiffre d’affaires de 721.000 euros. Bien que rentable, Legalyspace a choisi d’aller chercher des fonds pour financer sa croissance. L’entreprise vient ainsi de boucler une levée de fonds de 2 millions d’euros auprès de la société d’investissement parisienne Capital & Dirigeants Partenaires. « On voit aujourd’hui un marché immense devant nous, beaucoup d’entreprises n’ont pas encore conscience qu’il existe des solutions pour leur permettre de dématérialiser leurs processus RH ou commerciaux de façon légale et sécurisée », explique Vincent Dreyfus.

Un espace légal et des outils annexes

Les fonds réunis serviront à recruter entre quinze et vingt personnes d’ici un an, dont un tiers de profils techniques. « Nous avons toujours souhaité être indépendants, toutes nos solutions nous appartiennent et nous délivrons nos propres certificats électroniques. Cette maîtrise de la totalité de la chaîne fait une vraie différence en matière de tarifs », commente le fondateur de Legalyspace. Le reste des effectifs se répartira entre des profils commerciaux et des fonctions marketing et administratif.

La société profitera également de ce volant de trésorerie pour muscler sa R&D. « Nous peaufinons un outil annexe à l’espace légal, qui permet d’automatiser l’ensemble des traitements. Vous allez par exemple pouvoir charger d’un coup plusieurs milliers de factures. L’outil va se charger de les découper et de les lire pour y récupérer des informations qui pourront ensuite être comparées à celles des bases de données de nos clients pour effectuer des contrôles de cohérence », révèle Vincent Dreyfus, qui vise pour Legalyspace un chiffre d’affaires de 12 millions d’euros d’ici cinq ans.

Legalyspace
Fondée en 2009 
Basée à Mérignac
15 collaborateurs 
CA 2020 : 721.000 euros

Sur le même sujet