Placéco, Le média qui fait rayonner l’écosystème girondin

Le groupe Qérys mutualise ses ressources digitales avec l'Échoppe Numérique

Stratégie
mardi 22 septembre 2020

L'Échoppe Numérique accueille 37 salariés actuellement - Photo MB

Qérys, spécialisé dans la distribution de produits de bricolage et équipements domestiques, vient d’inaugurer l’Échoppe Numérique à Villenave d’Ornon. L’objectif de ce nouveau lieu est de développer le e-commerce et le digital des sept entreprises du groupe bordelais.

« Depuis 2017, le digital est au cœur de notre organisation, affirme Marc Hippomène, directeur général du groupe bordelais Qérys. Notre objectif avec l’Échoppe Numérique est de créer une mutualisation des ressources et des savoir-faire. »

Mardi 22 septembre, le groupe a inauguré ce nouveau lieu situé à Villenave d’Ornon, et qui a nécessité 3,7 millions d’euros d’investissement. Sur un peu moins de 1500 m², un bâtiment abrite 37 collaborateurs. « En développant le numérique dans les entreprises de Qérys nous nous sommes rendu compte que nos ressources étaient éparpillées sur les différents sites, reprend Marc Hippomène. Cela devenait compliqué à gérer. Avec ce nouveau site, nos experts e-commerce et digitaux sont rassemblés pour accélérer le développement des sites web du groupe. »

Développer le e-commerce

« Nous voulons créer une vraie synergie entre les sept sociétés », poursuit Charles-Antoine Studer, directeur e-commerce de l’Échoppe Numérique avec Frédéric Sérazin. Qérys détient actuellement Bricodeal Solutions, Sider, Domotelec, Hydrosud Direct, Midi Piles Services, Mon Magasin Général et Cazabox. Ces deux dernières sont des startups lancées par Qérys il y a quelques années. « Nous nous sommes rendu compte qu’il n’y avait pas de communication entre elles, reprend Charles-Antoine Studer. Qu’elles travaillaient chacune de leur côté alors qu’elles avaient des problématiques communes. »

Le directeur l’assure, la mutualisation technique voulue par l’Échoppe s’est transformée en mutualisation humaine, « avec des réflexions qui s’opèrent en transverse ». Pour autant, chaque société conserve son propre ADN.


L'Echoppe Numérique se situe à Villenave d'Ornon- Photo MB

Une stratégie de distribution multicanale

Qérys veut permettre à tous les consommateurs, professionnels comme particuliers, d’acheter comme ils le souhaitent. Entre le B2B et le B2C les habitudes d’achat divergent, et cela, le groupe l’a compris.

Avec le confinement, les particuliers se sont très fortement rabattus sur le numérique pour réaliser leurs travaux. « En nombre de clients le B2C est plus important que le B2B, détaille Frédéric Sérazin. Nous souhaitons développer d’abord le digital et e-commerce pour les particuliers, plus habitués au pure player que les professionnels. » Pour autant le cœur de cible du groupe reste ces derniers, qui représentent la majorité du chiffre d’affaires (229 millions d’euros en 2019) et restent attachés à l’achat physique.

« Click & collect », catalogues, commerces physiques, « nous sommes un groupe à taille humaine et nous gardons une certaine flexibilité, reprend Charles-Antoine Studer. Nous avons plus de 35 000 références en stock, et une logistique entièrement automatisée. C’est cela qui fait notre force, je pense. » Le développement du groupe se fait uniquement sur ses fonds propres « grâce à des sociétés stables et sûres ».

Qérys pense déjà à l’évolution de l’Échoppe Numérique, qui pourrait accueillir jusqu’à 100 salariés grâce à la superficie du terrain, permettant la construction d’un second bâtiment. « C’est notre priorité, conclut Frédéric Sérazin. Optimiser le site pour son développement interne. Ensuite, nous réfléchissons au marché international. Nous avons quelques autres idées, que nous gardons encore pour nous. »

Groupe Qérys
Siège social à Bordeaux
847 salariés
CA 2019 : 229M€
www.groupe.qerys.com