Placéco, Le média qui fait rayonner l’écosystème girondin

L’aéroport de Bordeaux se lance dans le carburant durable

Stratégie
vendredi 10 juin 2022

François Cremadeills, dir. opé. de TotalEnergies Aviation ; Joël Navaron, président de TotalEnergies Aviation ; Simon Dreschel, président du directoire de l'aéroport ; et Jean-Paul Riquet, dir. région de TotalEnergies Aviation. Crédits : ADBM Appa

À l'aéroport de Bordeaux-Mérignac, les avions le souhaitant peuvent désormais s’avitailler, à hauteur de 30% en biocarburant produit à partir d’huiles de cuisson usagées.

Depuis ce vendredi 10 juin, l’aéroport de Bordeaux-Mérignac propose, de façon permanente, du carburant aérien durable (SAF, subtainable aviation fuel). Une solution mise en place avec TotalEnergies et plusieurs partenaires de l’aérien, via la récente cellule d’activité émergeante et d’innovation de l’aéroport. Ce carburant est issu de sites français de TotalEnergies, et est produit à partir d’huiles de cuisson usagées, mélangé à un-tiers avec du carburant traditionnel. « Il permet une réduction allant jusqu’à 90% des émissions de CO2 sur l’ensemble de son cycle de vie par rapport à son équivalent fossile, détaille l’aéroport. L’avitaillement en biocarburant sur la plateforme bordelaise permet de poursuivre la décarbonation du transport aérien tout en soutenant l’innovation d’une filière française de production et le dynamisme économique de la métropole bordelaise ».

L’aéroport de Bordeaux-Mérignac est le premier aéroport commercial français, enregistrant plus d’un million de passagers, à proposer cette solution. Trois avions ont décollé dès aujourd’hui, avitaillés en biocarburant. « Nous sommes fiers de pouvoir proposer ce service aux compagnies aériennes de manière permanente […], et de contribuer ainsi à la réduction de leur empreinte carbone », commente Simon Dreschel, président du directoire de l’Aéroport Bordeaux-Mérignac.

Sur le même sujet