Placéco, Le média qui fait rayonner l’écosystème girondin

La Mission locale Technowest renforce son engagement aux côtés des jeunes

Engagement
jeudi 04 février 2021

Stéphanie Fournier, Mélanie Tichané et Pierre Sauvey - photo MLT

Renouvelée en début d’année, l’équipe de direction de la Mission locale Technowest dresse sa feuille de route pour 2021, avec l’ambition de pousser encore plus loin son accompagnement tourné vers l’insertion professionnelle des 16-25 ans. Elle invite dans le même temps les entreprises des secteurs en tension à faire appel à ses services pour recruter ou trouver des apprentis.

Nouvelle équipe pour une nouvelle année. Suite au départ de l’ancien adjoint au maire de Mérignac Jean-Marc Guillembet, c’est Pierre Sauvey, conseiller municipal délégué à l’emploi dans l’équipe d’Alain Anziani, qui a pris la présidence de la Mission locale Technowest (MLT). À la direction, Hervé Gillé, devenu sénateur de la Gironde, laisse quant à lui sa place à un duo féminin composé de Mélanie Tichané et Stéphanie Fournier, toutes deux investies dans la vie de la mission locale depuis une quinzaine d’années. Depuis le 1er février, les deux co-directrices pilotent sous l’égide du conseil d’administration l’action des 60 employés de l’association, dotée d’un budget de fonctionnement d’environ 3 millions d’euros par an, sur l’ensemble des 16 communes qui constituent son rayon d’action (*).

À l’instar des autres missions locales du territoire girondin, la MLT se consacre principalement à l’accompagnement des jeunes de 16 à 25 ans vers la formation ou vers l’emploi, tout en leur prodiguant conseil et assistance sur des problématiques telles que le logement, la santé et la mobilité. Son bilan 2020 n’est pas encore totalement arrêté, mais l’association indique avoir enregistré une activité globalement similaire à celle de 2019, année pendant laquelle elle a accompagné quelque 3.657 jeunes, dont 1.536 reçus pour un premier accueil. « La crise sanitaire fait que 2021 sera probablement une année clé, avec des besoins démultipliés », a souligné Pierre Sauvey mercredi lors d’un point presse, soulignant par ailleurs la diversité des territoires concernés par la MLT, avec des villes très urbaines comme Mérignac ou le Bouscat, mais aussi des communes plus rurales telles que Ludon ou Labarde.

De l'orientation à l'accompagnement en entreprise

Pour 2021, la MLT veut renforcer son rôle de maillon entre les jeunes et ses différents partenaires institutionnels, des communes à l’Etat via la Direccte en passant par Pole Emploi, les collectivités territoriales… mais aussi les entreprises susceptibles d’accueillir des profils en phase d’insertion ou de réinsertion, notamment dans des secteurs comme la logistique, le commerce ou le viticole. « Il faut que les entreprises pensent à la mission locale ! Notre force est justement de savoir qui leur envoyer pour une demande, invite Mélanie Tichané. La mission locale est par ailleurs un vrai relais sur l’accompagnement en phase d’entrée dans l’entreprise. On ne fait pas que du placement ! ».

La mission locale dispose effectivement d’un large panel d’outils et de services pour soutenir son Parcours d’accompagnement contractualisé vers l’emploi et l’autonomie (Pacea), emprunté par environ 1.500 jeunes en 2020. En amont, l’association opère depuis 2020 un Espace régional d’information de proximité (Erip), dédié à l’accueil et à l’orientation. « L’objectif est de faire découvrir l’environnement économique et les métiers qui recrutent », décrit Stéphanie Fournier. Sur la phase d’accompagnement proprement dite, la MLT décline ensuite plusieurs mécaniques de soutien, à commencer par la Garantie Jeunes, un dispositif d’Etat qui permet aux jeunes d’accéder à une « remobilisation collective » de quatre semaines et de recevoir une allocation pouvant atteindre 490 euros par mois en échange de leur implication dans la recherche de stages ou de formations. « L’accompagnement renforcé et la mobilisation collective ont de vrais effets sur le long terme », commente Mélanie Tichané. En 2020, 360 jeunes ont profité de la Garantie Jeunes prodiguée par la MLT, avec un taux de sortie positive de l’ordre de 40%. Une antenne dédiée ouvrira courant février à Saint-Médard-en-Jalles. Deux recrutements sont également ouverts pour des conseillers en insertion. 

* La MLT intervient sur les communes de Mérignac, Le Haillan, Eysines, Blanquefort, Bruges, Le Bouscat, Parempuyre, Martignas, Saint-Jean-d’Illac, Ludon-Médoc, Le Pian-Médoc, Le Taillan-Médoc, Macau, Saint-Médard-en-Jalles, Saint-Aubin-du-Médoc, Labarde.

Mission Locale Technowest
05 56 47 14 07