Placéco, Le média qui fait rayonner l’écosystème girondin

Banque Populaire
Partenaire stratégique des entreprises

La Grèce souhaite acquérir 18 avions Rafale

Stratégie
dimanche 13 septembre 2020

Photo: Dassault Aviation - A. Pecchi

Dassault Aviation, déjà engagé dans des contrats avec l’Inde, le Qatar et l’Egypte, devrait prochainement enregistrer une signature supplémentaire, avec la Grèce. Une bonne nouvelle pour l’usine de production de Mérignac.

Le premier ministre grec Kyriakos Mitsotakis a annoncé le 12 septembre son intention d’acquérir 18 Rafale pour équiper son armée de l’air. « Je me réjouis de cette annonce qui conforte la relation exceptionnelle que nous entretenons avec la Grèce depuis près d’un demi-siècle, et je remercie les autorités grecques pour la confiance qui nous est accordée une nouvelle fois", a déclaré Eric Trappier, P-DG de Dassault Aviation. La Grèce a commandé à Dassault Aviation 40 Mirage F1 en 1974, puis 40 Mirage 2000 en 1985 et enfin 15 Mirage 2000-5 en l’an 2000, ce dernier contrat comprenant également la modernisation de 10 Mirage 2000 au standard 2000-5 avec une large contribution de l’industrie grecque. Cette nouvelle commande intervient dans un contexte de tension avec le voisin turc et devrait s’accompagner de l’achat de quatre frégates et quatre hélicoptères de la marine.


Activité en retrait en 2020

A Mérignac, sur les chaînes de production, le travail était déjà assuré pour plusieurs années, grâce aux contrats signés avec l’Inde, le Qatar et l’Egypte. Le groupe est également engagé dans des compétitions en Suisse et en Finlande dont les résultats seront connus l’année prochaine. Il doit par ailleurs relancer la production pour l’Armée de l’Air française à partir de 2022. En 2019, le chiffre d’affaires de Dassault Aviation a atteint un record de 7,3 milliards d’euros. Pour 2020, le groupe anticipe un recul de son activité avec une livraison de 30 Falcon (contre 40 prévus avant le Covid-19) et de 13 Rafale (iso prévision avant Covid-19).