Placéco, Le média qui fait rayonner l’écosystème girondin

La France vend 80 Rafale aux Emirats arabes unis

Stratégie
vendredi 03 décembre 2021

Le contrat passé avec les EAU porte à 242 le nombre de commandes de Rafale enregistrées à l’export - crédit Dassault Aviation, Eridia V. Almansa

Les Emirats arabes unis ont signé vendredi un accord portant sur l’acquisition de 80 chasseurs Rafale, pour un montant de plus 16 milliards d’euros, armement compris. Les livraisons doivent intervenir entre 2026 et 2031.

C’est le contrat de tous les superlatifs pour la France et le GIE Rafale : la promesse d’achat signée vendredi par le fonds souverain d’Abu Dhabi pour les Emirats Arabes Unis représente le plus gros contrat d’armement à l’export de la Ve république, et la plus importante commande jamais enregistrée à l’étranger pour l’avion de chasse produit par Dassault Aviation. Programmée entre 2026 et 2031, la livraison de ces 80 Rafale représente d’après le ministère des Armées un contrat global de plus de 16 milliards d’euros. Il profite aussi au fabricant de missiles MBDA, concerné à hauteur de 2 milliards d’euros. Le gouvernement émirati était courtisé depuis 2008 par la France pour le remplacement de sa flotte de Mirage 5 et de Mirage 2000 par des Rafale.

« Ce contrat est une très bonne nouvelle pour la France et pour son industrie aéronautique, pour tout l’écosystème des 400 entreprises, grandes et petites, qui contribuent au Rafale : ce sont des milliers d’emplois qui sont assurés dans la prochaine décennie pour notre secteur, se réjouit Éric Trappier, PDG de Dassault Aviation. Ce contrat, le plus important jamais obtenu par l’aéronautique de combat française, vient conforter une base industrielle nationale, certainement unique en Europe, regroupant de grands groupes et des PME/PMI autour d’une entreprise qui a été maître d’œuvre de toutes les générations d’avions militaires et civils de ces 70 dernières années. »

Ce contrat, qui fait des Emirats arabes unis le sixième pays étranger à adopter le Rafale, après la Croatie, porte à 242 le nombre de commandes enregistrées à l’export. Il s’accompagne d’un second contrant portant sur l’acquisition de douze hélicoptères H225M Caracal auprès d’Airbus Helicopters, qui les produira sur son site de Marignane, pour un montant d’environ un milliard d’euros.

Sur le même sujet