Placéco, Le média qui fait rayonner l’écosystème girondin

La deeptech Atoptima lève 1,2M€ pour développer ses outils d’optimisation

Demain
mercredi 08 septembre 2021

L'équipe d'Atoptima, avec François Vanderbeck à gauche et Adrien Duruisseau à droite - crédit Atoptima

Spin-off d’un projet de recherche universitaire entre l’Inria et le CNRS, la startup bordelaise Atoptima développe des outils d’aide à la décision dédiés à l’optimisation des problématiques complexes de planification. Elle vient de lever 1,2 million d’euros pour accélérer le développement et le déploiement de ses logiciels, avec l’ambition de recruter rapidement une dizaine de collaborateurs.

Optimiser une tournée de livraison pour réduire les temps de parcours, c’est une chose, mais comment aller plus loin en intégrant des paramètres tels que des services annexes, une durée d’intervention sur place, ou les temps de recharge nécessaires aux batteries d’un véhicule électrique ? C’est à ces problématiques complexes, susceptibles de combiner des contraintes très spécifiques, qu’ambitionne de répondre Atoptima. « Modéliser et traiter l’interdépendance entre différents types de décisions est une nécessité souvent ignorée, alors même que c’est là que se situent les marges d’amélioration les plus importantes », indique François Vanderbeck, président et cofondateur d’Atoptima.

« Nous apportons des modules aux entreprises pour les aider à planifier leurs opérations au sein d’un produit ou d’un système préexistant. Ce sont des solveurs applicatifs, qui vont non seulement automatiser la prise de décision dans l’affectation de ressources ou de tâches, mais aussi les optimiser, en indiquant qui doit faire quoi à quel moment, par rapport à un objectif qui sera généralement de minimiser un coût opérationnel ou maximiser un profit », détaille plus avant Adrien Duruisseau, directeur général et cofondateur d’Atoptima.

Dans la pratique, les solutions développées par la startup prennent la forme de librairies logicielles dédiées à la planification des opérations. Elle dispose ainsi d’un socle à la fois spécialisé, puisque tourné vers une problématique précise, mais suffisamment générique pour s’adapter aux spécificités de chaque client. « Notre solveur va se montrer plus performant qu’un outil généraliste, tout en conservant une certaine souplesse par rapport à des applications clé en main, ce qui nous permet de faire du sur mesure. En optimisation, on a besoin d’avoir une approche dédiée à chaque cas de figure », illustre Adrien Duruisseau. Du fait de ce positionnement intermédiaire, la startup annonce un délai de mise en œuvre de l’ordre de deux à six semaines, avec une solution mise à disposition sous forme de SaaS (Software as a Service), et des temps de réponse de l’ordre de quelques secondes.

Accélérer le déploiement commercial et la R&D

Fondée en 2019, Atoptima revendique déjà quelques clients à l’international, dont un groupe brésilien spécialisé dans l’énergie qu’elle a accompagné dans l’optimisation de ses tournées de maintenance. « Ils avaient déjà une application d’optimisation, mais ils procédaient en deux temps, d’abord en affectant les interventions aux équipes, puis en organisant les tournées. Nous leur avons apporté la capacité à prendre ces deux décisions simultanément, et nous avons montré qu’ils pouvaient atteindre 37% de profits supplémentaires avec les mêmes ressources », explique Adrien Duruisseau.

Récente lauréate du concours d’innovation i-lab organisé par Bpifrance pour valoriser et soutenir les startups deeptech prometteuses, Atoptima est aujourd’hui accompagnée par la technopole Unitec, et vient de boucler sa première levée de fonds : 1,2 million d’euros, réunis auprès d’un investisseur privé, Epopée Gestion, et d’acteurs publics, incarnés par Bpifrance, l’Ademe et la région Nouvelle-Aquitaine. « L’objectif est d’accélérer le déploiement commercial de nos solutions, tout en accélérant sur la partie R&D », éclaire Adrien Duruisseau. Pour y parvenir, l’équipe dirigeante, composée de quatre personnes, a déjà lancé ses premiers recrutements, avec l’objectif d’accueillir une dizaine de personnes d’ici la fin de l’année, principalement des profils techniques.

Atoptima
Fondée en 2019 à Bordeaux
CA : n.c.
6 collaborateurs

Sur le même sujet