Placéco, Le média qui fait rayonner l’écosystème girondin

Helloasso déploie un nouveau service et va franchir les 500M€ collectés

Engagement
lundi 20 septembre 2021

L'entreprise a créé un moteur de recherches à destination du grand public. Crédits : Helloasso

Helloasso, spécialiste des outils numériques pour les structures associatives, vient de déployer une nouvelle brique fonctionnelle, cette fois en B2C. Une continuité pour l’entreprise, qui franchira dans les jours à venir le palier symbolique du demi-milliard d’euros collecté via sa plateforme.

Alors que la rentrée des associations bat son plein depuis le début du mois, l’entreprise solidaire et d’utilité sociale (ESUS) Helloasso se tourne vers le B2C. Lancée en 2009, elle développe historiquement deux outils à destination des associations : l’aide dans la gestion quotidienne, avec un service de paiement en ligne (billetterie, adhésions), et l’accompagnement, notamment dans la transition numérique. Depuis peu, une troisième brique vient compléter l’activité de l’entreprise : la visibilité des structures, grâce à un moteur de recherches pour permettre aux particuliers de trouver des activités et projets associatifs partout en France. « Lorsqu’en 2013, nous avons changé de nom pour devenir Helloasso, nous avions déjà la volonté de devenir un peu le Alloresto ou le Allociné du secteur, présente Hannah Berkouk, directrice générale de l’entreprise. Donc cette ouverture au grand public est une continuité pour nous. » Car ce qui manque aux structures associatives, qui proposent énormément d’activités au quotidien, c’est bel et bien la visibilité.

A lire aussi : Avec sa nouvelle DG, Helloasso veut rassembler 300 000 associations d'ici 2022

Si, en 2013, l’ESUS n’avait pas assez développé ses activités pour proposer ce service de recherche, aujourd’hui elle enregistre assez de contenus pour concrétiser son projet. La France compte 1,5 millions d’associations, et Helloasso en regroupe 165 000. « Entre 4000 et 5000 nous rejoignent chaque mois, se félicite Hannah Berkouk. C’est une goutte d’eau, et en même temps c’est énorme ! Plus de 10 % des structures utilisent nos services, et aujourd’hui nous sommes les acteurs principaux du secteur. »

La barre des 500M€ quasiment franchie

Pour se rémunérer, la société maintient son modèle économique mis en place il y a plusieurs années : compter sur la contribution des usagers lorsqu’ils effectuent une transaction via la plateforme. « Que ce soit pour l’achat de billets, l’adhésion à une association, des dons… C’est notre unique source de revenus, reprend la directrice générale. Cela fonctionne, car nous avons beaucoup, beaucoup de volumes. » En moyenne un peu plus d’une personne sur deux fait un don à Helloasso pour un montant d’environ 1,80 euros.

Cette semaine, la barre symbolique des 500 millions d’euros collectés par les associations via l’entreprise sera d’ailleurs franchie. Un « gros cap » pour Helloasso, qui l’attend avec impatience. Si l’entreprise semble ne rien avoir à prouver, Hannah Berkouk livre quelques chiffres pour illustrer son activité. Depuis janvier 2021, 130 millions d’euros ont été collectés via la plateforme, dont 20 millions rien qu’en septembre. « C’est énorme, la rentrée associative a généré un flux incroyable », lâche-t-elle.

20 recrutements cette année

Au rayon des nouveautés, la société lancera d’ici la fin de l’année un nouveau service : une boutique en ligne pour que les associations puissent vendre des objets plus simplement. « Tous nos outils sont construits à partir de détournements d’usages. Aujourd’hui, les structures associatives vendent déjà des objets via la billetterie, nous avons donc décidé de faire évoluer notre service pour les accompagner encore plus. »

Et qui dit développement dit consolidation de l'équipe. En un an, Helloasso a réalisé 20 recrutements, et compte désormais 90 salariés. Principalement dans les métiers de la tech, mais aussi dans la relation client. L’entreprise continue d’ailleurs de rechercher certains profils pour poursuivre sa « professionnalisation », et développer ses services. En 2022, elle poursuivra un volet amorcé cette année : nouer des partenariats auprès de fédérations sportives. « Ça fait sens car on peut travailler d’un coup avec beaucoup d’associations, appuie Hannah Berkouk. Et puis, nous voulons continuer de nous faire connaître du grand public pour que ce dernier ait le réflexe d’aller sur Helloasso pour rechercher un projet. »

En 2020, l’entreprise était tout juste rentable, et la question des réinvestissements ne se posait pas. Elle devrait réaliser entre 7 et 8 millions d’euros de chiffre d’affaires cette année, tout en maintenant sa rentabilité. « On verra ce que ça donne », conclut la directrice générale.

Helloasso
Basée à Bègles
90 salariés 
CA 2020 : 5,6M€ 
www.helloasso.com

Sur le même sujet