Placéco, Le média qui fait rayonner l’écosystème girondin

HELIA CONSEIL Une expertise renforcée au plus près des territoires

Demain
vendredi 07 janvier 2022

[Publi-rédactionnel] Filiale des Caisses d’Epargne Aquitaine Poitou-Charentes et Bretagne Pays de Loire, HELIA CONSEIL spécialisée dans l’ingénierie financière confirme sa volonté de devenir un acteur majeur du financement de l’économie régionale. Interview de Christophe Jaglin, directeur d’Hélia Conseil.

Quels choix ont présidé à la création d’Hélia Conseil en 2016 ?
Christophe Jaglin : Hélia Conseil est née de la volonté partagée des Caisses d’Epargne régionales Aquitaine Poitou-Charentes et Bretagne Pays de Loire, pour renforcer l’ancrage territorial sur le Grand Ouest et proposer ainsi, les meilleures solutions de financement. Sa création est liée à un constat simple : les deux caisses régionales avaient la parfaite maitrise pour réaliser la structuration de crédits jusqu’à 5M€ et disposaient d’une forte expertise en arrangement et syndication sur les grandes opérations, au-delà de 100 M€, à travers leur filiale Natixis. En revanche, il n’existait pas encore de réponse aux besoins d’accompagnement en structuration, arrangements et syndication de financements intermédiaires, de 5M€ à 100M€. Hélia Conseil est venu compléter cette offre.

Spécialisés en ingénierie financière, nous mettons en œuvre des solutions d’arrangement et syndication sur 3 marchés majeurs. Le financement corporate, avec un cœur de cible centré sur les entreprises régionales de tailles intermédiaires (ETI). Nous avons la capacité à intervenir sur tout projet d’investissement, d’exploitation, d’acquisition, ou de modification de la géographie du capital. Deuxième marché sur lequel nous sommes très actifs: le développement des énergies renouvelables, dont les projets sont adressés par des développeurs énergéticiens privés ou publics, ainsi que le financement d’infrastructures ; ces derniers projets sont portés le plus souvent par les sociétés d’économie mixte (SEM) et les collectivités locales. Dernier cœur de métier : l’immobilier et le financement d’actifs, pour le compte de Foncières ou de Family Offices, désireux de diversifier leur placement ou d’optimiser leur rendement.

Hélia Conseil se veut avant tout une structure utile, au service des territoires, des entreprises et des porteurs de projets, que l’on accompagne dans leur développement, en proximité. Depuis sa création, Hélia Conseil a connu une forte croissance, avec plus de 120 opérations réalisées - dont 34 pour la seule année 2021 – et plus de 2,5 milliards d’€ de dette structurée.

Depuis cette année, deux nouveaux collaborateurs viennent renforcer les rangs. Signe d’une accélération des projets ?
C.J : Effectivement nous sommes désormais 16 collaborateurs, dont 8 ingénieurs d’affaires, 5 agents, 1 juriste, et 1 personne en fonction support. Nos 3 bureaux (Bordeaux, Nantes et Rennes) couvrent 18 départements, en lien avec les 24 centres d’affaires implantés au cœur du territoire. Cette collaboration étroite entre les équipes d’Helia Conseil et les chargés d’affaires des deux Caisses d’Epargne offre à nos clients une véritable expertise et des financements sur-mesure. Plus que jamais, les porteurs de projets ont besoin d’experts qui connaissent le tissu économique local, parlent le même langage et savent décrypter les enjeux du monde de demain. Nos territoires sont soumis à une profonde transformation de leur économie, et nous sommes-là pour accompagner les transitions à venir.

Justement quelles sont-elles ?
C.J : Elles sont plurielles. Sur le volet Corporate, la pandémie a fait émerger une tendance forte à la relocalisation des unités de production. La crise a également remis au centre des débats les besoins prioritaires, chers à Maslow : « se loger, se nourrir, se soigner ». Les acteurs économiques doivent s’emparer de ces questions, c’est le cas par exemple de l’industrie agroalimentaire, confrontée à un double enjeu : la maîtrise des volumes et la transition vers une agro-écologie. Helia Conseil est en mesure d’accompagner les entreprises engagées dans cette voie vertueuse. Le Covid a également précipité la digitalisation des entreprises, et nous sommes aujourd’hui très investis sur le e-commerce et la transformation numérique des territoires. Enfin, la pandémie a mis en lumière l’impérieuse nécessité de moderniser notre système de santé… C’est un vrai sujet sociétal, dont nous sommes partie prenante, puisque nous accompagnons en ingénierie financière, les entreprises qui investissent dans ce domaine.

La crise semble également avoir remodelé notre rapport au travail…
C.J : Effectivement, nous-mêmes avons mis en place une charte de télétravail qui vise à pérenniser un cadre souple d’organisation collective du travail. Par-delà, nous sommes attentifs aux grandes transformations qui s’imposent à nos clients. En particulier, le télétravail a rebattu les cartes du jeu et l’immobilier de bureaux se trouve aujourd’hui à la croisée des chemins. Une profonde réflexion est à mener sur les ensembles à reconvertir, designer, repenser… Là encore, Hélia Conseil possède cette forte expertise en financements immobiliers. Un autre enjeu concerne la transformation des maillages logistiques, et la nécessité de chaines d’approvisionnement plus vertes et plus résilientes.

Vous parlez d’une chaine d’approvisionnement plus verte… quelle est votre posture en matière d’énergies renouvelables ?
C.J : La feuille de route est claire, puisque le Plan Climat prévoit une neutralité carbone à l’horizon 2050. C’est demain. Nous sommes attentifs aux besoins en financement sur nos territoires et entendons devenir un acteur majeur du mix énergétique. Aux côtés des collectivités, nous accompagnons la mobilité décarbonée, le financement de chaudières vertes urbaines… Nous soutenons également de nombreux projets dans l’éolien, la méthanisation, le solaire, l’hydraulique… Enfin, nous menons une veille stratégique sur la filière hydrogène, promise à un bel avenir.