Placéco, Le média qui fait rayonner l’écosystème girondin

France Relance : de nouvelles entreprises girondines lauréates

Écosystème
mardi 16 février 2021

Photo d'illustration - Crédits Seventyfour - stock.adobe.com

Le gouvernement vient de dévoiler deux nouvelles vagues de lauréats France Relance. L’une concerne le plan de relocalisation des entreprises, l’autre, le fonds de soutien à la modernisation et à la diversification des filières aéronautique et automobile.

Depuis son annonce en septembre dernier, le plan France Relance se déploie petit à petit sur le territoire national. 34 lauréats viennent d’être dévoilés concernant le plan de relocalisation, dont 4 basés sur la métropole bordelaise. Le gouvernement souhaite renforcer l’indépendance et la souveraineté de la France et s’appuie sur le tissu industriel, qui représente 13% du PIB national. Deux dispositifs ont été conçus : un appel à manifestation d’intérêt doté d’une enveloppe de 160 millions d’euros, issue du Programme d’investissement d’avenir ; et un appel à projets consacré à la relocalisation de projets dans des secteurs critiques (santé, électronique, agroalimentaire) pour une enveloppe de 600M€.

4 projets métropolitains

Les quatre lauréats de la Métropole sont des PME, dont les aides pourront atteindre 1M€. A Pessac, Ademtech se positionne sur le secteur de la santé. Son projet vise à construire une unité de production et de distribution de réactifs de biologie moléculaire. Cela permettra de répondre au surcroît de demandes liées au Covid-19 et aux tests de dépistage.

Le deuxième projet, à Bordeaux, est porté par Exinnov, spécialisée dans l’extraction de végétaux pour la nutrition ou la cosmétique. La PME souhaite mettre en place la première unité d’extraction, pour produire des extraits de végétaux jusqu’alors non fabriqués en France.

Troisième entreprise lauréate, ASW2S au Bouscat. Spécialisée dans le secteur des télécommunications 5G, elle a été retenue pour deux projets : le développement d’une solution permettant aux industriels de connecter leurs objets pour en sécuriser l'usage ; et le développement d’une solution verticale 5G interopérable, souveraine et sécurisée pour les entreprises.

Dernière lauréate, la PME EMS Proto à Martillac. Axée sur le prototypage rapide de cartes électroniques, elle veut relocaliser la fabrication de circuits imprimés et de la câblerie.

Une aide pour l’automobile et l’aéronautique

La seconde vague de lauréats présentée est celle liée au fonds de soutien à la modernisation et à la diversification des filières automobile et aéronautique, lourdement impactées par la crise sanitaire. L’un des enjeux de ce fonds est donc « le maintien de la faculté des entreprises à fabriquer les prochaines générations d’aéronefs et de véhicules électriques, hybrides et à hydrogène ». En Nouvelle-Aquitaine 9 projets ont été retenus dont deux en Gironde, pour plus de 8M€ d’investissements.

Les lauréats girondins :
APS Coating Solution, basée au Plan Médoc, met au point des revêtements techniques pour augmenter la performance de pièces mécaniques. La PME lance un plan de modernisation de ses outils pour accroitre sa productivité et réduire l’impact environnemental des lignes de production.
Madic Holding, groupe nantais spécialisé dans les énergies automobiles et le paiement sans surveillance, veut développer « la station-service du futur », intelligente et connectée pour « réduire au maximum l’impact carbone lié aux déplacements et à la maintenance ». Les investissements porteront sur ses sites de Saint-André-de-Cubzac et de Cenon.

Sur le même sujet