Placéco, Le média qui fait rayonner l’écosystème girondin

Everping lève 1,8M€ pour son infogérance « tech + humain »

Demain
mercredi 17 novembre 2021

Nicolas Burel, CTO, et Aurélien Negret, CEO, sont les cofondateurs d'Everping - crédit Everping

Quinze mois après sa création entre Bordeaux et Paris, Everping annonce une levée de fonds de 1,8 million d’euros auprès d’un groupe de business angels renommés. Objectif : accélérer le développement de son offre d’infogérance des postes informatiques associant les possibilités d’automatisation offertes par le cloud à un support humain. 30 recrutements sont prévus dans les prochains mois.

« Plus le temps passe et plus les sociétés basculent vers le cloud et les outils en ligne. On pense donc qu’il est normal de faire évoluer le support informatique, par rapport au modèle traditionnel où un technicien se déplace sur site », introduit Aurélien Negret, cofondateur et CEO d’Everping. Une problématique à laquelle cette jeune startup, créée en juillet 2020 entre Bordeaux et Paris, ambitionne de répondre grâce à une double approche, technique et humaine. « Nous packageons l’accès à une plateforme de pilotage automatisée et l’accès à une expertise humaine, pour du support informatique, ou pour des recommandations visant par exemple à améliorer la sécurité ».

Accessible en mode Saas (Software as a service), la plateforme d’Everping permet par exemple de créer en quelques clics un nouvel utilisateur, déployer un logiciel à l’échelle de l’entreprise ou paramétrer les accès à un service de stockage en ligne. L’abonnement, facturé au nombre d’utilisateurs, inclut l’accès à un support informatique à distance, opéré via Slack ou Teams, avec une promesse de réponse en moins de dix minutes. La société, qui comptera quinze collaborateurs en fin d’année et profite de l’accompagnement prodigué par Unitec, ne communique pas son chiffre d’affaires, mais revendique déjà plusieurs milliers d’utilisateurs sur sa cible de PME et de startups. Elle ambitionne désormais de compter rapidement en dizaines de milliers, avant d’étendre son terrain de jeu à l’échelle de l’Europe. « Nous avons des centaines ou des milliers de concurrents sur l’infogérance en tant que service, mais personne n’a été aussi loin que nous dans le clé en main », estime Aurélien Negret.

Accélérer le développement et couvrir de nouveaux outils

Pour accélérer la cadence, Everping vient de réunir 1,8 million d’euros, auprès d’investisseurs réunis par l’intermédiaire de la plateforme Side Angels. Dans le lot figurent plusieurs entrepreneurs chevronnés, à l’image de Cyril Vermeulen (auFeminin), Clement Alteresco (Bureau à Partager), Yannis Yahiaoui (Adot) ou Christian Goaziou (Igraal). « On voulait un accompagnement de qualité, avec des anciens entrepreneurs, des gens investis sur le long terme, qui comprennent notre modèle tech + humain, encore peu connu en France », explique Aurélien Negret. Ce tour de table doit permettre à Everping d’accélérer le développement de sa plateforme et d’étoffer ses équipes d’experts, avec une trentaine de recrutements dans les prochains mois, dont une vingtaine à Bordeaux. « L’objectif est de pousser plus loin dans l’accompagnement que nous proposons à nos clients, en allant par exemple sur des logiciels et des outils que nous ne traitons pas encore aujourd’hui », indique le cofondateur. Avec l’ambition de construire à terme une véritable plateforme de services dématérialisés autour de l’infogérance.