Placéco, Le média qui fait rayonner l’écosystème girondin

ESSCA : un nouveau campus à Bastide Niel pour la rentrée 2023

Stratégie
vendredi 22 avril 2022

Le futur campus de l'ESSCA Bordeaux est piloté par les cabinets Guiraud - Manenc & Patrick Vacher

Implantée depuis 2016 à Bordeaux, l’ESSCA School of Management se prépare à investir à la rentrée 2023 la rive droite avec un nouveau campus de plus de 5.000 m² installé au cœur de la ZAC Bastide Niel. Un investissement de près de 25 millions d’euros, grâce auquel l’école, spécialisée dans la formation de cadres dirigeants, espère accueillir rapidement jusqu’à mille étudiants.

Initialement prévu pour la rentrée 2021, le déménagement de l'École Supérieure des Sciences Commerciales d'Angers (ESSCA) vers la rive droite de Bordeaux devrait finalement intervenir dans le courant de l’année 2023. « Le feuilleton a duré plus longtemps que prévu, mais le projet est bien lancé. Nous conservons la façade de l’ancien mess des officiers de la caserne Bastide Niel, un édifice emblématique de la place de Bordeaux. Nous avons déconstruit l’intérieur et nous en sommes actuellement au gros œuvre de la phase de reconstruction », présente Brigitte de Faultrier, directrice du campus bordelais de l’ESSCA.

Le futur site devrait développer 5.700 m², au sein d’un bâtiment agrandi et aménagé de façon à accompagner l’évolution des modes de vie estudiantins, tout en respectant le cahier des charges très strict édicté par Bordeaux Métropole Aménagement et l’architecte Winy Maas dans le cadre du projet urbain Bastide Niel. « L’ambition est de proposer un campus centré sur l’expérience étudiante, avec des salles de cours modulaires et connectées, et une réallocation des espaces en vue de favoriser leur utilisation par la communauté ESSCA dans sa globalité », explique Brigitte de Faultrier. Outre ses espaces « flexibles », le campus prévoit un amphithéâtre de 250 places, ainsi qu’une terrasse végétalisée surmontant les nouvelles façades supérieures de l’ancien mess.

De 550 à 1000 étudiants d'ici deux ou trois ans 

Arrivée à Bordeaux en 2016, l’ESSCA s’est d’abord installée dans des locaux du centre-ville, 1.300 m² rue de Condé, d’emblée envisagés comme une installation temporaire. Rapidement, l’école identifie l’opportunité d’acquérir l’ancien mess des officiers de la caserne Bastide Niel auprès de Bordeaux Métropole Aménagement, mais les difficultés – récemment résolues – liées à l’exploitation de la zone conduisent l’ESSCA à s’orienter vers une étape intermédiaire, dans le hangar G8 des Bassins à flot, sur 2.700 m². « Nous y sommes très bien, mais les locaux vont devenir trop petits », commente Brigitte de Faultrier.

Le campus bordelais, qui accueille actuellement 550 étudiants, prévoit en effet de voir passer ses effectifs à 1.000 étudiants d’ici deux ou trois ans. « À Bastide Niel, nous serons tout près du pôle de gestion de l’université de Bordeaux, dans un écoquartier en plein devenir, qui bouge, avec une circulation apaisée, ça colle bien à nos valeurs et à ce que nous sommes », estime la directrice. Le devenir du hangar G8, loué et aménagé par l’ESSCA, n’est pas encore acté. « Ce sont des locaux très agréables, très bien situés, que nous avons aménagés, nous sommes donc en pleine réflexion quant à leur devenir ».

En attendant, l’ESSCA ajuste son volet formation avec la volonté affichée de faire coïncider le contenu de ses masters spécialisés avec les besoins des entreprises de la région, dont certaines participent à ses comités de pilotage. « Nous avons par exemple légèrement réorienté notre master dédié au management de l’innovation, pour mieux intégrer les problématiques de transformation digitale », illustre Brigitte de Faultrier.

Sur le même sujet