Placéco, Le média qui fait rayonner l’écosystème girondin

Elwin lève 2M€ pour déployer son logiciel de courtage en B2B

Stratégie
mercredi 20 janvier 2021

Guillaume-Olivier Doré, fondateur de la société - Photo Elwin

La société Elwin, anciennement Mieuxplacer, vient de lever 2 millions d’euros pour accélérer le déploiement de sa solution logicielle. Spécialisée depuis 2019 dans l’édition d’un logiciel SaaS à destination des professionnels du courtage, elle vise le million d’euro de chiffre d’affaires en 2021, et va consolider son équipe avec des recrutements.

Pour Elwin, cette levée de fonds de 2 millions d’euros est l’aboutissement du repositionnement d’activité que l’entreprise a entamé il y a un an et demi. Anciennement baptisée Mieuxplacer, elle était spécialisée depuis son lancement en 2016 dans le conseil en courtage auprès de particuliers. « Il y avait eu un énorme travail de R&D pour développer nos outils, se remémore le CEO d’Elwin Guillaume-Olivier Doré. Pour simplifier la vie des épargnants, proposer une solution sécurisée et automatisée. Mais rapidement, nos outils ont été plébiscités par les professionnels du courtage et de la gestion de patrimoine. »

En 2019 l’entreprise repositionne intégralement son activité, pour l’adapter au marché B2B, ou plus précisément du B2B2C. Les équipes reformatent le produit durant plus d’un an, pour le rendre accessible auprès des professionnels.

Une commercialisation en septembre 2020

Ce changement de secteur de marché a entrainé une restructuration des ressources humaines. « Avant nous comptions une trentaine de salariés, dont presque la moitié étaient des conseillers, reprend Guillaume-Olivier Doré. Ils prenaient le relai de la plateforme au moment de finaliser les investissements de nos clients, car ces derniers avaient besoin de contact humain. Désormais nous avons totalement supprimé la partie conseil et nous ne sommes plus que quinze. »

Elwin est un éditeur de logiciel Saas (software as a service) accessible via internet, pour tous les professionnels de l’univers de la gestion. Construction de porte-feuilles, bulletins de souscription digitalisés ou encore profiling client : « Notre objectif est de faciliter au mieux la vie de nos clients et des leur ». La commercialisation du produit a démarré en septembre dernier, lors du salon spécialiste de la gestion Patrimonia. Actuellement l’entreprise compte près de 1.000 clients, et la solution logicielle est en cours de déploiement.

2M€ pour accélérer l’activité

La levée de fonds rendue publique il y a peu va permettre à Elwin de s’ancrer sur ce nouveau marché. La somme de 2 millions d’euros provient de trois sources : Guillaume-Olivier Doré lui-même, les actionnaires historiques de Elwin, ainsi que deux nouveaux investisseurs : 777 Corp et Trees Channels, deux family offices lyonnais.

« Cela va nous permettre de poursuivre le déploiement de notre solution auprès de nos 1.000 premiers clients, précise le CEO. Ce sont des réseaux structurés, mais cette année nous comptons industrialiser notre offre pour l’élargir aux indépendants, cabinets comme courtiers. En France le marché du courtage représente 500.000 professionnels, et autant d’utilisateurs potentiels. » Pour atteindre cet objectif Elwin souhaite consolider ses équipes cette année, et recruter cinq personnes. Dans la vente, le business development mais aussi le marketing digital. « Nous n’aurons pas vocation à être plus d’une vingtaine », précise Guillaume-Olivier Doré.

Vers la rentabilité en 2021

Le dernier enjeu de cette année sera de faire évoluer le produit. Coconstruit avec les clients selon leurs besoins et utilisations, ce dernier se verra enrichi de quelques services comme par exemple la capacité de faire des multi-souscriptions. « Cette R&D nous permettre de déployer les licences et de poursuivre la commercialisation. Nous espérons atteindre 500 à 600 clients indépendants en 2021, pour un chiffre d’affaires global d’un peu plus d’un million d’euros. Pour, en 2022, réaliser entre 3 et 4 millions d’euros de CA. »

Selon Guillaume-Olivier Doré, Elwin entame une phase de croissance rentable, et le sera d’ici décembre prochain. La solution est proposée aux clients sous forme d’un abonnement payant, d’une centaine d’euros par mois et par utilisateur.

Guillaume-Oivier Doré est également directeur de rédaction de Say.Media lancé en 2020, et de Finances Mag.

Elwin
Basée à Bordeaux
15 salariés
CA 2021 : 1M€
www.elwin.fr

Sur le même sujet