Placéco, Le média qui fait rayonner l’écosystème girondin

Deeptech : un nouvel espace collaboratif à Saint-Médard-en-Jalles

Bordeaux Technowest
mardi 13 octobre 2020

Des drones développés par Lynxdrone dans leur nouvel espace de travail à Saint-Médard-en-Jalles

Hébergées jusqu’alors dans les locaux de Technowest, trois startups, créatrices d’innovations de rupture dans la robotique et le hardware, prennent leur envol, mutualisent leurs compétences et se regroupent dans un espace de travail à Saint-Médard-en-Jalles.

La première machine qu’ils ont partagée d’emblée fut celle à faire le café mais d’autres ont vite pris le pas : une machine à impression 3D SLS, une autre dédiée à de l'usinage de pièces, sans compter celles abritées au sein de leur vaste atelier de 270 m2 équipé pour concevoir et tester divers prototypes et robots… Installées depuis juin dernier, rue Jean-Baptiste Greuze, à Saint-Médard-en-Jalles, les trois startups qui partagent cet espace commun témoignent d’une belle aventure humaine. Toutes trois hébergées pendant dix-huit mois, en période d’incubation, dans les locaux de Bordeaux Technowest Aéroparc -structure accompagnant les projets innovants -, ont sauté le pas pour prendre leur indépendance en jouant la carte de la mutualisation et de l’échange. « On peut se réjouir en effet de voir ces sociétés privilégier la coopération plutôt que la compétition, ce qui n’est pas toujours le cas », a ainsi souligné Andréa Kiss, présidente de Bordeaux Technowest, lors de l’inauguration, ce 13 octobre, de ce nouvel espace collaboratif.

Du tissage 3D, des robots ultra-précis et drones intelligents

Sous-louant cet espace à la SPL de Technowest, les trois startups co-locataires, témoignent d’ores et déjà d’un partage fructueux. Dans leur open space, trônent ainsi sur les bureaux et les étagères, les robots roulant et volant de Lynxdrone comme les prototypes de solution de tissage 3D de 3Ditex. La première œuvre de fait pour développer des drones autonomes et intelligents capables de se glisser dans des espaces contraints, notamment des canalisations, afin de géolocaliser et modéliser en temps réel d’éventuels défauts. La société 3Ditex, elle, ambitionne, pas moins de bousculer l’industrie textile, avec sa machine à tisser des fibres capable de donner directement la forme d’une pièce sans nécessiter de découpes. A leur côté, se trouve de même la start-up Nimbl’bot, qui conçoit des robots ultra-précis pour de l’usinage de composites, très innovants par leur architecture biomimétique, gage d’agilité et de souplesse.


Inauguration des locaux, ce 13 octobre, en présence de Stéphane Delpeyrat, Andréa Kiss, Alain Rousset et du député Eric Poulliat. 

Objectif : atteindre une taille critique dans le Hardware

Pour la co-fondatrice de cette dernière société, Alice Lassalle, leur technologie entre justement en pleine résonance avec celles développées par Lynxdrone et 3Ditex. « Nimbl’bot peut par exemple fournir des briques technologiques -ce qui va permettre de gagner des mois de développement-, eux, nous apportent leur savoir-faire sur l’usinage et la robotique. Pour nous, startup de la deeptech, il est crucial, dans nos domaines, de gagner du temps ; la mise sur le marché de nos produits étant prévue pour Lynxdrone en 2021 et pour les deux autres sociétés en en 2022 ».

Au-delà de l’expertise, la vingtaine de salariés entend mutualiser également des emplois et postuler conjointement à des appels d’offres, toutes ces sociétés ayant la particularité de développer du hardware à destination des filières industrielles. Pour Bertrand Laine, le co-fondateur de 3Ditex, « cette mutualisation de l’espace, des compétences et du matériel, est le moyen pour nous d’augmenter en compétitivité et crédibilité pour atteindre une taille critique dans le hardware ». 

Des croisements pourraient de même devenir fructueux « avec la venue prochaine, à côté de ce nouvel espace, de l’accélérateur de projet Space Hub, dédié au spatial et ses applications dans la société et auquel participeront de grands groupes tels que Dassault, Ariane, Safran », a de même annoncé Stéphane Delpeyrat, le maire de Saint-Médard-en-Jalles, lors de l’inauguration des locaux. 

Rubrique sponsorisée par :

Sur le même sujet