Placéco, Le média qui fait rayonner l’écosystème girondin

Cybersécurité : Tehtris s’installera au cœur du parc Amperis en 2023

Stratégie
mardi 14 septembre 2021

Au sein des 11 hectares du parc Amperis de Pessac, Tehtris occupera le bâtiment Jardin, surmonté de panneaux photovoltaïques

Tehtris s’installera en 2023 au cœur du parc Amperis de Pessac. La société prévoit d’investir un immeuble de 5.300 m², capable d’accueillir 400 collaborateurs, avec l’ambition d’en faire la première pierre du futur campus régional dédié à la cybersécurité.

Avec des effectifs en très forte croissance depuis sa levée de fonds record de 20 millions d’euros, bouclée fin 2020, le spécialiste girondin de la cybersécurité Tehtris commence à se sentir un peu à l’étroit dans ses actuels locaux de l’allée des Lumières à Pessac. « Nous avons pris un étage supplémentaire, mais nous arrivons un peu à saturation », confirme Ingrid Söllner, sa directrice marketing. Le besoin d’espace se fait d’autant plus pressant que Tehtris mène une politique de recrutement intense, avec déjà une quarantaine de postes ouverts et une centaine à pourvoir d’ici le milieu d’année prochaine.

La société attend donc avec impatience la livraison de son futur vaisseau amiral : un bâtiment de 5.300 m², installé au cœur du parc Amperis, sur les locaux de l’ancien campus Thalès de Pessac. « Le bâtiment sera dédié à Tehtris, et les 400 personnes qu’il pourra accueillir correspondent à nos ambitions de développement à Bordeaux, et il est possible d’aller chercher de l’espace supplémentaire dans d’autres bâtiments si nous grandissons plus vite que prévu », indique Ingrid Söllner.

La livraison est prévue pour avril 2023, au terme d’un chantier programmé de 15 mois, dont l’appel d’offres vient d’être lancé par la SEML (société d’économie mixte locale) Route des Lasers, qui préside aux destinées ambitieuses du parc Amperis. Le projet est piloté par le cabinet Hobo Architecture, qui a déjà démarré les travaux des des bâtiments Canopée, B0 & K2. 

Signe de l’impatience de Tehtris, la société s’est elle-même fait le relais de cet appel d’offre sur les réseaux sociaux. « C’est important pour nous que des porteurs de projet répondent, afin qu’on n’ait pas à repartir sur un nouvel appel d’offres qui retarderait le chantier de trois mois », glisse la directrice marketing. D’autres spécialistes locaux de la cybersécurité, comme eShard, devraient rapidement rejoindre Tehtris au cœur du parc Amperis, donnant ainsi naissance à un véritable campus régional dédié au secteur, conformément aux ambitions de la Région.


Sur le même sujet