Placéco, Le média qui fait rayonner l’écosystème girondin

Crédit Agricole Aquitaine : En route vers la transition énergétique

Engagement
vendredi 30 septembre 2022

[publireportage] Le 23 septembre dernier, le Crédit Agricole Aquitaine a inauguré sa première borne de recharge pour véhicule électrique, dans son agence de Mérignac-Capeyron. L’occasion de présenter la démarche engagée par la banque régionale dans l’accompagnement des transitions, dans un contexte de sobriété énergétique et de changement climatique. Le point avec Alain Elegoet, Directeur général adjoint du Crédit Agricole Aquitaine.

L’inauguration de la première borne de recharge électrique dans l’agence du Crédit Agricole de Mérignac Capeyron, résonne comme un acte fort, qui résume à lui seul la posture de la banque régionale en matière d’accompagnement des transitions. Dans un contexte marqué par le réchauffement climatique et la crise énergétique, le Crédit Agricole Aquitaine affirme en effet sa volonté d’être un acteur stimulant dans l’accompagnement des transitions. « Accompagner les transitions, c’est d’abord agir sur notre propre transformation, en devenant un acteur exemplaire sur nos territoires, rappelle Alain Elegoet Directeur général adjoint du Crédit Agricole Aquitaine. Sur ce point, la Caisse régionale a déjà engagé un plan de rénovation massif de ses agences, orienté vers la sobriété et la performance énergétique. » Un plan qui s’inscrit en droite ligne avec le Projet de Groupe Crédit Agricole, qui vise la neutralité carbone d’ici 2050.

Vers une économie frugale et décarbonnée

Encourager les transitions, c’est aussi accompagner tous les clients et les parties prenantes, au travers d’une offre de conseil et de financement adaptée aux nouveaux enjeux énergétiques et écologiques, pour tendre vers une économie plus vertueuse. Une économie fondée sur la frugalité, la décarbonation et l’autonomie énergétique. « Notre rôle est de rendre accessible ces transformations sur l’ensemble de nos territoires, y compris en zone rurale, détaille Alain Elegoet. La mise à disposition de bornes électriques dans nos agences de proximité vise à accélérer la mobilité verte, au service de nos clients, collaborateurs et toutes nos parties prenantes. » L’agence de Mérignac-Capeyron, fait partie des projets pilotes, aux côtés de l’agence de Tarnos (40) et d’Agen-Passage (47). Le souhait étant d’étendre ce pilote à d’autres sites en 2023, tout en poursuivant l’électrification de la flotte automobile de la Caisse Régionale. Soit 52 véhicules à l’horizon 2030.


Tendre vers l’autosuffisance

Au-delà de ce soutien à la mobilité décarbonnée, le Crédit Agricole Aquitaine a engagé une réflexion sur la production de sa propre énergie. « Les problématiques d’approvisionnement et la flambée du coût de l’énergie nous incitent à nous questionner et à accélérer notre transformation, vers une plus grande indépendance énergétique, indique Alain Elegoet. Le projet d’installation de panneaux photovoltaïques sur nos sites d’Aire sur l’Adour puis d’Agen s’inscrivent dans cette démarche de maîtrise du coût de l’énergie. Avec un objectif fort : atteindre l’autoconsommation et proposer la surproduction d’électricité au bénéfice de la population. » En parallèle, la Caisse Régionale a signé une convention avec Gaz de Bordeaux, pour utiliser du biogaz. Dès le 1er janvier 2023, une trentaine de sites et agences seront ainsi alimentés en 100 % biogaz. Issu de l’unité de méthanisation Médoc Biogaz (client et partenaire du Crédit Agricole), ce nouveau dispositif devrait générer une économie de près de 400T de eqCO2. Afin d’acculturer les collaborateurs et de reporter de manière précise et systématique toutes les projets menés en matière de RSE, la Caisse Régionale a lancé un processus de labellisation, en avril dernier.