Placéco, Le média qui fait rayonner l’écosystème girondin

Coworking : Héméra s'implante au cœur de Limoges

Stratégie
mardi 16 mars 2021

Façade de hôtel de l'Etat-Major des Armées de Limoges - photo Héméra

Le bordelais Héméra a remporté l’appel d’offres organisé par l’Etat pour la reprise du site de l’ancien état-major des Armées, situé en plein cœur de Limoges. Après rénovation, il y inaugurera en 2022 un espace de travail capable d’accueillir jusqu’à 110 personnes dans des bureaux partagés et associé à une programmation événementielle, sur le modèle des trois sites déjà ouverts par Héméra à Bordeaux.

Les habitants de Limoges pourront bientôt pénétrer dans l’enceinte, historiquement très protégée, de l’ancien hôtel de l’état-major des Armées, situé place Jourdan, en plein cœur de la ville. L’ancien site à vocation militaire vient en effet d’être racheté par le groupe bordelais Héméra, qui y ouvrira dès 2022 son quatrième espace de travail partagé, le premier en dehors de la métropole bordelaise. Le bâtiment historique, qui offre environ 1600 m² de surface, sera rénové et réaménagé de façon à offrir 110 postes de travail, répartis entre des espaces ouverts et des bureaux privatifs, accompagnés d’espaces de vie dédiés à l’organisation de réunions, de formations ou d’événements avec l’écosystème local. Il accueillera également un espace de restauration ouvert au public, dont la terrasse profitera du parc de 6000 m² et des arbres centenaires qui ornent le site.

Répliquer le modèle bordelais

« Comme à Bordeaux, nous allons nous adresser à toutes les entreprises qui souhaitent s’installer dans un espace partagé, en rompant avec le système traditionnel du bail 3-6-9 et des sociétés isolées les unes des autres. Nous visons aussi bien les indépendants que les startups ou les sociétés de taille moyenne », indique Julien Parrou-Duboscq, cofondateur et président d’Héméra (par ailleurs actionnaire de Placéco à titre individuel).

Le groupe bordelais répliquera à Limoges les services et l’animation déjà mis en place sur ses trois sites bordelais (hôtel Fenwick, halle Héméra et Héméra Ravezies), avec toujours comme arguments supplémentaires la flexibilité du modèle économique, basé sur un abonnement en fonction du nombre de postes occupés, et le charme d’un bâtiment de centre-ville au caractère exceptionnel. Héméra va par ailleurs profiter de cette nouvelle implantation pour déployer à Limoges son activité d’accélération, destinée à l’accompagnement de jeunes pousses innovantes.

Héméra a remporté l’acquisition de l’ancien centre de commandement de la place Jourdan au terme d’un appel d’offres lancé par le service des Domaines de l’Etat. L’investissement, dont le montant n’a pas été communiqué, est réalisé en partenariat avec la famille d’Aymerick Pénicaut, limougeaud d’origine et président du courtier bordelais Ashler & Manson. L’ouverture du site de Limoges est programmée à la rentrée de septembre 2022, avec une tarification qui devrait se situer aux alentours de 80 euros par mois pour un poste de travail en espace ouvert, et entre 250 et 300 euros par mois pour un poste en bureau fermé.

Des ambitions régionales

À Bordeaux, Héméra attend d’ici quelques semaines la livraison de la deuxième tranche des travaux de son coworking de Ravezies, qui accueille déjà des startups comme Luos. « Il reste quelques places à prendre pour avril, mais pour le reste nos sites bordelais sont pleins », indique le président du groupe. Les fondateurs d’Héméra poursuivent en parallèle leur recherche de nouvelles implantations en Nouvelle-Aquitaine, en ciblant notamment la Rochelle. « On regarde aujourd’hui plusieurs sites sur lesquels on avance, les choses devraient se mettre en place progressivement », confie Julien Parrou-Duboscq.

Sur le sujet, voir aussi : Télétravail : le coworking veut faire partie de la sortie de crise

Sur le même sujet