Placéco, Le média qui fait rayonner l’écosystème girondin

Congrès et Expositions de Bordeaux devient Bordeaux Events And More

Stratégie
mardi 04 octobre 2022

Bordeaux Events And More accueille chaque année 300 événements. Crédits : BEAM

Le spécialiste de l’événementiel Congrès et Expositions de Bordeaux affiche une nouvelle identité : BEAM, pour Bordeaux Events And More.

Ne dites plus Congrès et Expositions de Bordeaux, mais Bordeaux Events And More (BEAM). Le spécialiste de l’événementiel girondin dévoile ce mardi 4 octobre une nouvelle identité, et affiche de nouvelles ambitions. Pour des rencontres « plus humaines, plus responsables, plus expérientielles et plus internationales ». « La crise du Covid-19 a été un prétexte et un bon révélateur du changement des modes de consommation, et des attentes du public, explique à Placéco Stéphane Kintzig, directeur général de BEAM. On a été beaucoup plus interrogés sur le présentiel, la scénographie, ce qu’on vit quand on est sur un événement… Après avoir été à distance, il fallait qu’il se passe quelque chose sur nos événements. »

Cette stratégie s’est traduite cette année par la Foire de Bordeaux, organisée par BEAM, qui a remis en avant des produits et des services locaux. Ce repositionnement, l’explique Stéphane Kintzig, va d’ailleurs s’étaler sur les années à venir. « On a commencé à la réinventer en 2022, et l’objectif est que la Foire ne ressemble qu’à la Foire. Qu’elle soit différente de celles des autres villes. » Au-delà de ce rendez-vous phare, Bordeaux Events And More veut marquer la pluridisciplinarité de ses événements. « Avec le Bad, on a voulu inventer un nouvel événement sur l’art contemporain, on accueille également des congrès, des expositions professionnelles, grand public, énumère le directeur général. Mais aussi des événements atypiques comme un festival cet été, ou les planches éphémères sur le site du lac. Finalement, le nom Congrès et Expositions de Bordeaux était assez réducteur. »

BEAM compte 300 événements par an, accueillant au global un million de visiteurs, et une centaine de salariés. L’entreprise détient aujourd’hui cinq sites : le Parc des Expositions de Bordeaux, le Palais 2 l’Atlantique, le Palais des Congrès de Bordeaux, le Hangar 14 et le Centre de Congrès Cité Mondiale. L’objectif, pour les 12 mois à venir, est évidemment de maintenir une programmation d’une telle ampleur, avec peut-être une « belle annonce » dans les semaines à venir : « Nous avons une grosse compétition sportive dans les tuyaux pour la fin de l’année, qui serait assez spectaculaire », confie Stéphane Kintzig, sans en dévoiler davantage.

Sur le même sujet