Placéco, Le média qui fait rayonner l’écosystème girondin

Communication : 67% des professionnels enregistrent une perte de CA selon l'APACOM

Stratégie
lundi 23 novembre 2020

Visuels de la campagne lancée par l'APACOM.

L’APACOM livre les résultats d’une enquête menée auprès de ses adhérents. Elle constate que 39% des annonceurs ont réduit leur budget communication ; et que 67% des agences et indépendants enregistrent une perte de chiffre d’affaires. Pour soutenir la filière, l’association lance ce lundi 23 novembre une campagne de communication intitulée « Fais rugir ta boite ».

« Nous avons souhaité mener une petite enquête auprès de nos 600 adhérents pour avoir des remontées directes du terrain », explique en préambule Nicolas Chabrier, président de l’APACOM (association des professionnels de la communication en Nouvelle-Aquitaine). Ces résultats montrent que beaucoup d’annonceurs ont resserré leur budget dédié à la communication, ce qui pénalise les professionnels de la filière.

La crise sanitaire met en difficulté la filière com'

« Nous avons réalisé cette étude du 23 octobre au 10 novembre sur la base de 126 réponses, reprend Nicolas Chabrier. 39% des annonceurs déclarent avoir diminué leur budget communication, de plus de la moitié pour 20% d’entre eux. C’est assez significatif. » Un quart de ces annonceurs reporteront sûrement une part de ce budget en 2021.

Conséquence directe pour les agences et indépendants de la filière, 67% des répondants avouent enregistrer une diminution de leur chiffre d’affaires par rapport à 2019, dont 30% ont perdu plus de 50% du CA. Ces pertes concernent majoritairement le domaine du conseil stratégique (35%), mais aussi la création et l’événementiel (16%).

« Les conclusions sont les mêmes que les études nationales, affirme le président de l’APACOM. Nous voulons envoyer un message fort aux entreprises, car la com' peut être un vrai levier pour elles en cette période. »

« Les entreprises doivent continuer leur com' »

Pour donner un coup de pouce à la filière, l’APACOM lance ce 23 novembre une campagne en Nouvelle-Aquitaine. Soutenue par le Conseil Régional et Bordeaux Métropole, elle s’intitule « Fais rugir ta boîte ». « Nous avons souhaité nous mobiliser aux côtés de nos adhérents, reprend la vice-présidente de l’association Odile Seiter. Le but est de réveiller les lions et les lionnes de Nouvelle Aquitaine, avec des accroches fortes comme ‘Ouvrez votre gueule’. » La campagne s’adresse aux entreprises, « qui doivent continuer de prendre la parole » malgré la crise actuelle.

Second coup de pouce, l’association met à disposition une boîte à outils pour les acteurs économiques, jusqu’au 21 décembre. Cinq thématiques regroupent ressources et ateliers, comme les bonnes pratiques de la communication, les nouveaux outils digitaux ou encore la publicité digitale.

Des prochains mois incertains

« L’inquiétude des professionnels de la communication est difficilement mesurable car elle varie selon les métiers, reprend Nicolas Chabrier. L’événementiel est le secteur le plus inquiet, forcément. Beaucoup d’annonceurs sont dans l’attente des mesures qui seront prises ces prochaines semaines, avant de s’organiser pour 2021. » Pourtant, précise le président de l’APACOM, l’indice de confiance des professionnels de la com' est encourageant : depuis octobre dernier, il remonte de 11 points.

« Durant le premier confinement tous les budgets étaient à l’arrêt, rassure Shirley Jagle de l’agence Kairos, en charge de la campagne "Fais rugir ta boîte". Ce n’est pas pareil ces dernières semaines. Par exemple, beaucoup de restaurateurs m’ont contactée pour demander des conseils. » L’APACOM espère pousser les entreprises à dégager un budget communication, notamment avec son slogan, « 100% des entreprises qui ont survécu à une crise ont communiqué ».

Sur le même sujet