Placéco, Le média qui fait rayonner l’écosystème girondin

Clinique : Bordeaux Nord lance la construction de son centre ambulatoire

Stratégie
jeudi 29 juillet 2021

La polyclinique Bordeaux Nord Aquitaine a lancé les travaux de son futur centre ambulatoire autonome, avec un objectif de livraison fixé à début 2023. Le bâtiment de 8.000 m², doté de 12 blocs opératoires, représente un investissement total de 25 millions d’euros.

Révélé par Placéco début juin, le projet de centre ambulatoire autonome piloté par le Groupe Bordeaux Nord Aquitaine (GBNA) entre dans sa phase opérationnelle avec l’annonce du lancement des travaux de construction. Le bâtiment, d’une surface de 8000 m² sur quatre niveaux, verra le jour à proximité immédiate de la Polyclinique Bordeaux Nord Aquitaine, l’établissement phare de GBNA.

« L’ambulatoire requiert une organisation et une conception du parcours patient très spécifiques », souligne Cédric Ploton, directeur de la Polyclinique Bordeaux Nord Aquitaine. Doté de 12 blocs opératoires, le futur centre réunira une équipe de 100 médecins, et devrait permettre d’accueillir 10.000 patients par an avec un parcours de soin regroupant sur un même site consultations, endoscopie et chirurgie ambulatoire, pour une prise en charge n’excédant pas 12 heures.

Pour aller plus loin : GBNA veut "devenir le groupe hospitalier de référence en Nouvelle-Aquitaine"

« Le futur centre ambulatoire illustre la volonté du Groupe et sa capacité à investir dans les innovations et les infrastructures indispensables pour la santé de demain. Nous sommes fiers d’innover en mettant un tel outil au service du territoire régional », commente Philippe Cruette directeur général de GBNA. Le nouveau bâtiment permettra par ailleurs de libérer des ressources au sein de la polyclinique voisine, qui se concentrera sur les activités impliquant une hospitalisation complète.

Le groupe promet un bâtiment bien intégré dans son environnement, élaboré en lien avec Bordeaux Métropole, et optimisé sur les volets consommation énergétique et qualité de l’air. L’investissement est chiffré à 20 millions d’euros pour la construction, auxquels s’ajoutent 5 millions d’euros pour le matériel de soins. Le projet associe de nombreux acteurs du bâtiment, nationaux et régionaux, parmi lesquels Acoba, Opmo, Bureau Veritas, Sanae Architecture, Anco, Artelia, SICC, GTM VINCI Construction, SML, Delsi, SMAC, Mobexi, Laclide, L2E Lafourcade, CMFT, Linde, Beirens, plâtrerie Segonzac, FG Agencement, PlafonDecor, EPRM, Sols prestige 33, Soblaco et Koné.

Sur le même sujet