Placéco, Le média qui fait rayonner l’écosystème girondin

Bordeaux Wine Week : « Il est indispensable de revenir vers nos clients » pour Bernard Farges (CIVB)

Écosystème
mercredi 15 décembre 2021

Bernard Farges (CIVB), Patrick Seguin (CCIBG), Lydia Héraud (Conseil régional), Pierre Hurmic (Bordeaux), Brigitte Bloch (Bordeaux Métropole) et Rodolphe Lemeyse (Vinexposium). Crédits : OTCBM

La Bordeaux Wine Week, qui aura lieu en juin 2022, rassemblera plusieurs événements en un. Côté professionnel, le symposium proposera des conférences autour des enjeux à horizon 2030 ; et côté grand public, Bordeaux Fête le Vin reprendra sa place traditionnelle sur les quais.

« C’est l’UBB du vin, ici, c’est l’union », lance le directeur général de Vinexposium, Rodolphe Lameyse, sur le ton de l'humour. Ce mercredi 15 décembre était présenté la Bordeaux Wine Week, nouvel événement dédié au vin et aux spiritueux. L’ambition est affichée : faire rayonner le Port de la Lune après la fusion de Vinexpo avec Comexposium, et la disparition du salon professionnel bordelais. Et la cohésion entre les acteurs du projet est de mise. « Il n’y a pas d’un côté la filière, et de l’autre ceux qui la soutiennent », insiste Pierre Hurmic, le maire de Bordeaux. Il y aura surtout un grand moment festif et business, ouvert au grand public comme aux professionnels, du 16 au 26 juin prochain. « Bordeaux Wine Week permettra de valoriser la filière des vins de Bordeaux, mais aussi de capitaliser sur des manifestations existantes comme Bordeaux Fête le Vin, tout en lançant de nouveaux rendez-vous dans toute la ville et la métropole », reprend l’édile.

La municipalité bordelaise n'a pas oublié les considération environnementales : cette manifestation mettra en avant l’engagement du vignoble, « notamment bordelais », en matière de certifications bio et écoresponsables, et valorisera les efforts entrepris dans le monde du vin.

Deux temps forts pour les professionnels

Cet événement, s’il se terminera avec le fameux Bordeaux Fête le Vin, fera la part belle aux professionnels. Les 20 et 21 juin 2022, le symposium « Act for Change » se déroulera à la Cité du Vin. Il s’agira d’un cycle de conférences animées par des intervenants internationaux, et « qui a vocation à présenter les grands enjeux de la filière des vins et des spiritueux à l’horizon 2030, dévoile Rodolphe Lameyse. Le rendez-vous de la Bordeaux Wine Week est ouvert aux viticulteurs, aux terroirs, aux négociants du monde entier ». Posant le Port de la lune en « terre d’accueil », le symposium abordera trois thématiques : les conséquences du dérèglement climatique sur la gestion de la vigne et des entreprises viticoles ; l’adaptation des produits aux attentes des consommateurs ; et les conséquences pour les metteurs en marché et les filières de distribution. Si, en septembre dernier, le président de la CCI Bordeaux-Gironde Patrick Seguin évoquait un possible « Davos du vin », la programmation du symposium a vocation à « incarner ce qui se fait en terme de produits dans le monde et à Bordeaux », pour le directeur général de Vinexposium. Pierre Hurmic renchérit, arguant que « Bordeaux n’a pas besoin d’un nom d’emprunt pour rayonner ».

Second temps fort à destination des professionnels, les 22 et 23 juin 2022 auront lieu les « WOW! Meetings ». Des rendez-vous d’affaires dédiés aux vins bio et certifiés dans une démarche environnementale, qui rassembleront les professionnels français et étrangers. « Il est indispensable de revenir vers nos clients, qu’ils soient professionnels comme consommateurs », appuie Bernard Farges, président du Conseil interprofessionnel des vins de Bordeaux.

Du vin, des quais et des bateaux

Côté grand public, ce sera le retour d’un Bordeaux Fête le Vin d’avant pandémie, organisé par l'Office de tourisme et de congrès de Bordeaux Métropole et par le CIVB. Du 23 au 26 juin, les quais accueilleront de nouveau les différents pavillons, alors que la dernière édition s’est tenue uniquement auprès de restaurateurs et de cavistes. Organisés sous forme de villages à ciel ouvert, ces pavillons présenteront diverses appellations de Nouvelle-Aquitaine. Avant cela, du 16 au 19 juin, une « avant-première » sera proposée dans les restaurants, cavistes et salles de spectacle de la métropole. Au même moment, l’Union des Grands Crus de Bordeaux proposera aux amateurs de vin de découvrir 120 Grands Crus de Bordeaux à travers des dégustations, des visites et des dîners. Les bateaux feront leur retour sur la Garonne, car au-delà de l’aspect festif et de l’attractivité de cette venue, « s’il n’y avait pas eu de bateaux, le vin ne se serait pas autant développé à Bordeaux », rappelle Brigitte Bloch, vice-présidente de la Métropole.

Sur le même sujet