Placéco, Le média qui fait rayonner l’écosystème girondin

Bilan 2020 : la Banque Populaire Aquitaine Centre Atlantique maintient le cap

Stratégie
jeudi 27 mai 2021

Sylvie Garcelon est depuis le 1er avril la directrice générale de la BPACA - photo BPACA

Largement mobilisée sur le front de la crise économique, la Banque Populaire Aquitaine Centre Atlantique a globalement maintenu ses résultats en 2020, tout en faisant progresser son nombre de clients.

La Banque Populaire Aquitaine Centre Atlantique a publié mercredi son bilan financier pour l’année 2020. Il confirme une bonne résistance de l’activité, avec un produit net bancaire (assimilable au chiffre d’affaires) qui s’établit à 433,2 millions d’euros, en hausse de 1,1% sur un an. Le résultat net s’établit quant à lui à 71 millions d’euros, contre 80,9 millions d’euros en 2019, soutenu par une réduction de 3,3% sur un an des frais de gestion.

Le groupe, qui compte 2.100 collaborateurs dans la région, se réjouit d’avoir réussi à maintenir ses agences ouvertes pendant la crise sanitaire, tout en accélérant le déploiement de ses outils numériques tels que la signature électronique, désormais proposée pour l’ouverture d’un premier compte chèque aux clients particuliers. La gestion de la crise a - comme pour toutes les banques régionales - mobilisé des ressources importantes, avec près de 1,3 milliards d’euros de prêts garantis par l’Etat (PGE) octroyés sur l’année en direction de 12.500 entreprises, et la mise en place de reports d’échéances selon des modalités personnalisées pour les sociétés en difficulté.

L’activité commerciale progresse, avec une augmentation du nombre de clients particuliers (+1,58%), professionnels (+2,91%) et entreprises (+1,7%). Sur les produits bancaires traditionnels, la BPACA souligne une année record sur le plan de la production de prêts immobiliers, avec près de 2,5 milliards d’euros distribués sur l’année. Son bilan traduit également un autre phénomène conjoncturel, l’engouement des Français pour l’épargne de précaution, avec un encours en hausse de 15,4% sur un an qui atteint 14 milliards d’euros fin 2020. L’activité crédit progresse également, de 8,4% (hors PGE), ce qui porte à 15,8 milliards d’euros l’encours à la clientèle.

La banque régionale se félicite par ailleurs d’avoir suivi le virage engagé par le groupe BPCE vers l’assurance non-vie avec 44.000 clients recrutés sur son offre Cristal (formule groupée banque et assurance) et le lancement de son offre IARD (incendies, accidents et risques divers).

Pour 2021, elle affirme vouloir intensifier ses efforts en direction du secteur économique, en participant à la distribution des prêts participatifs relance (PPR), ainsi que par l’intermédiaire des fonds de soutien aux entreprises lancés en 2020 en association avec la Caisse d’Epargne Aquitaine Poitou-Charentes (les fonds Rebondir Nouvelle-Aquitaine et BRG). La banque annonce également la création d’un pôle dédié à la transition énergétique, ainsi que la poursuite de l’évolution de ses outils numériques.

Sur le même sujet