Placéco, Le média qui fait rayonner l’écosystème girondin

Automobile : Parot confirme son retour à la rentabilité

Stratégie
jeudi 21 avril 2022

Au 31 décembre, Parot représente 26 sites, 685 collaborateurs, et un chiffre d’affaires de 341,2 M€. Le groupe distribue 12 marques dont t Ford, Mazda, Fiat, Alfa Romeo, Jeep, Iveco, Man et Fiat Professional - crédit Groupe Parot

Après trois semestres de rentabilité successifs, le spécialiste de la distribution automobile Parot confirme son retour dans le vert à l’occasion de la publication de ses résultats financiers 2021, conclus sur un résultat net de 3,3 millions d’euros. Fort de la montée en puissance du marché de l’occasion, le groupe s’estime bien armé pour un exercice 2022 qu’assombrit la faible visibilité sur les livraisons en véhicules neufs.

Marqué par la vente des concessions Ford qu’il opérait en région parisienne, qui contribuait à hauteur de 50 millions d’euros à son chiffre d’affaires, l’exercice 2021 du groupe automobile Parot confirme son retour dans le vert, avec un EBITDA de 10,5 millions d’euros, et un résultat net qui s’établit à 3,3 millions d’euros. « Voici un troisième semestre rentable consécutif, avec des ratios financiers qui partout s’améliorent, ce alors même que nous vivons depuis deux ans une succession de crises sans précédent », s’est félicité mardi Alexandre Parot, PDG du groupe, mardi à l’occasion de la publication de ses résultats financiers.

Satisfaction supplémentaire pour ce spécialiste de la distribution automobile, basé à Bruges et coté sur Euronext : en 2021, la rentabilité est au rendez-vous aussi bien sur son pôle véhicules particuliers que sur l’activité dédiée aux véhicules commerciaux, qui tendent à s’équilibrer en termes d’activité avec des chiffres d’affaires respectifs de 185 millions et 156,6 millions d’euros. Parot indique par ailleurs que l’ensemble de ses concessions sont rentables, à l’exception de son pôle de Châteauroux. Au terme d’une année marquée par le ralentissement des livraisons, l’occasion reste le principal moteur de la croissance : sur le segment des véhicules particuliers, elle pèse ainsi près de deux fois plus dans l’activité 2021 que le chiffre d’affaires généré par les véhicules neufs.

« Bien sûr, l'avenir peut sembler complexe face à un environnement géopolitique bouleversé, dans un contexte de pénurie qui continue de perturber nos approvisionnements en véhicules neufs. Pour autant, la diversification de nos activités, la croissance et la performance continues de nos activités VO, obtenues grâce au succès de notre stratégie phygitale initiée depuis 2017 sur ce segment, et la forte résilience de la contribution de nos activités Service réduisent significativement notre dépendance à la seule livraison de véhicules neufs. C’est ainsi que nous abordons 2022 avec confiance et sérénité, d’ores et déjà rassurés par un 1er trimestre de bonne facture », déclare Alexandre Parot.