Placéco, Le média qui fait rayonner l’écosystème girondin

Automobile : +33% de chiffre d’affaires pour le groupe Parot au 1er semestre

Stratégie
jeudi 26 août 2021

Concession Man de Bruges - crédit groupe Parot

Le groupe bordelais Parot affiche un net rebond de ses activités de distribution automobile sur le premier semestre 2021, avec un chiffre d’affaires en hausse de 33%, porté aussi bien par le segment particulier, en neuf et en occasion, que par le marché des véhicules professionnels.

L’embellie générale constatée sur le marché de l’automobile français et européen depuis le début de l’année 2021 se traduit par un net rebond de l’activité commerciale enregistrée par le groupe Parot, basé à Bruges et représenté par 29 concessions (à fin 2020) aux couleurs de Ford, Mazda, Fiat, Alfa Romeo, Jeep, Iveco ou Man. Sur le premier semestre, il affiche un chiffre d’affaires de 200,5 millions d’euros, en hausse de 33% sur un an à périmètre comparable, sachant que le groupe a cédé son pôle BMW-Mini, déficitaire, le 30 avril 2020.

Sur le segment des véhicules particuliers, Parot a réalisé un chiffre d’affaires de 119,6 millions d’euros, en progression de 32,7% à périmètre comparable par rapport au premier semestre 2020. La hausse ressort aussi bien sur le véhicule neuf (+31,3%) que sur l’occasion (+33,1%) et les services (+31,1%). L’activité s’affiche toutefois en retrait de -14,2% par rapport au premier semestre 2019. Les ventes de véhicules commerciaux (utilitaires légers, véhicules industriels, semi-remorques) s’établissent quant à elles à 79,6 millions d’euros, en croissance de +32,5% comparé aux six premiers mois de 2021, et en recul de -3,6% par rapport au premier semestre 2019.

« Notre Groupe confirme un fort rebond de l’ensemble de ses activités au cours du 1er semestre, bien que celui-ci soit marqué par les effets de la crise sanitaire. Dans un contexte où de nombreuses incertitudes persistent, nous avons démontré notre forte réactivité et notre capacité d’adaptation, mais aussi la forte résilience des activités historiques qui constituent désormais le socle de notre activité, commente dans un communiqué Alexandre Parot, PDG du groupe. Notre pôle Véhicules Commerciaux a quasiment retrouvé son niveau d’activité d’avant la crise ! Et nous sommes en ordre de marche pour poursuivre notre dynamique commerciale, sous réserve toutefois que les constructeurs automobiles disposent de la capacité à répondre à la demande. »