Placéco, Le média qui fait rayonner l’écosystème girondin

62 vols quotidiens à l'aéroport de Mérignac contre 230 habituellement

Écosystème
vendredi 25 septembre 2020

L’aéroport de Bordeaux-Mérignac subit la crise sanitaire et économique de plein fouet. Les investissements sont pour l’instant gelés, et moins d’un tiers des vols habituels sont maintenus chaque jour.

Le président de la CCI Bordeaux-Gironde, Patrick Seguin, est revenu cette semaine sur la situation économique de l’aéroport de Mérignac. Environ 62 vols sont programmés chaque jour, contre 230 en temps normal. « Nous estimons que d’ici la fin de l’année, 3 millions de voyageurs seront passés par l’aéroport en 2020. L’année dernière ils étaient 7,5 millions. En fait, on revient à la fréquentation de 2007, année de création de la société Aéroport de Bordeaux-Mérignac. »

Des investissements reportés

En décembre 2019, 169 millions d’euros avaient été alloués à plusieurs investissements. « La semaine dernière lors d’un conseil de surveillance, à l’unanimité, les actionnaires ont décidé de graver ce montant dans le marbre, rassure Patrick Seguin. Ces investissements ne sont pas annulés mais gelés pour le moment, en attendant une reprise de l’activité. »

La construction d’un parking silo est par exemple différée, car les 5600 places actuelles sont pour la plupart vides. Concernant l’objectif « bilan carbone zéro » d’ici à 2030, qui se traduit par l’amélioration du traitement des eaux ou le développement de l’énergie solaire entre autres, « les appels d’offre sont lancés », affirme le président de la CCIBG.

Et la navette Mérignac-Orly ?

Il y a quelques semaines le gouvernement avait annoncé la fermeture prochaine de la navette aérienne entre Mérignac et l’aéroport d’Orly. Patrick Seguin assure que des discussions sont en cours, et espère la mise en place de réunions de travail d’ici la fin de l’année pour trouver un compromis.